«

»

Oct 01 2019

Imprimer ce Article

Marelle Alain Marthon

Sur les carreaux d’une marelle
J’ai jeté mon cœur d’artichaut
Rêvant à quelque septième ciel
Mais je n’étais qu’un pauvre idiot

Il aurait fallu de l’adresse
Pour gagner le cœur de Margot
Je n’avais rien que la paresse
Et la suffisance d’un sot

Heureux en amour et au jeu
Était jusque-là mon credo
Mais la belle a lu dans mes yeux
Que mes « je t’aime » sonnaient faux

Sur les carreaux d’une marelle
Reste mon cœur d’artichaut
S’envole un ange Cacharel
Adieu les bras de Margot

Tous droits réservés

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/marelle-alain-marthon/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE