«

»

Mai 26 2019

Imprimer ce Article

Maman…- .jeanine Chatelain

 

 

 

 

Maman.

Maman , t’en souviens -tu , dans ton paradis,
Te souviens – tu de la France, et de l’accordéon,
De cette kermesse de juillet , la nouvelle moisson,
Dans mon petit village, de notre Picardie,

Après la guerre, après les barbelés de mon père,
La fête battait son plein, dans vos costumes de satin,
Et toi maman, comme tu savais chanter bien,
Le bonheur retrouvé, après les années de galère,

Maintenant tu danses la-haut avec mon père ,
La musique des Anges, et des âmes qui prient,
Et tu regardes en bas, et tu vois comme on vit,
Où est passée la France, de mon jardin d’hier,

De nos rires d’enfant courant dans les ruelles,
Des bateaux en papier, qui voguaient dans les rigoles,
C’étaient nos jeux d’enfants, au sortir de l’école,
La vie simple, avec peu, et la joie qui étincelle.

Maman, je ne t’ai pas dit assez “je t’aime”,
Si tu me voies de ton ciel, si tu voies comme on vit,
Où est passée la France, où est passé ton pays,
Celui de mon enfance, avec l’amour pour emblème,

Vous avez survécu aux affres de la guerre,
Du nazisme barbare, et des bourreaux sanguinaires,
Aujourd’hui, la nation saigne, le Roi Soleil exulte,
Le pouvoir exacerbé et les ordonnances en insulte,

Maman , t’en souviens -tu , dans ton paradis,
Te souviens – tu de la France, et de l’accordéon,
De la Marseillaise et du bal, le soir sous les lampions,
Comme vous étiez heureux , hier n’est plus aujourd’hui,

Dans une France qui combat, d’un dictateur, le mépris,
Pour les petites gens, que le gouvernement saigne,
Pour se remplir les poches , et attiser les peines,
Si tu rencontres Dieu maman, s’il voit comme l’on vit.

Bonne Fête Maman , mon enfance est partie,
Je suis là, comme je vis, avec l’amour et sans haine,
Dans une France meurtrie, bleu blanc rouge est mon étendard,
Celui de mon père, cinq ans, dans les barbelés de l’histoire,

Il n’y a pas d’oubli, et pas d’européenne avec la barbarie.

Maman je t’aime, vois comme on vit.

Jeanine Chatelain, le 26 mai 2019

3+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/maman-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE