«

»

Jan 29 2018

Imprimer ce Article

Maitre Corneille – Anne Cailloux

Une corneille avait découvert au détour d’un vol, la forêt des Poètes.

Notre oiseau se prenait pour le phénix de ces bois et s’était alloué le titre de Maître.  Il volait de-ci de là, la plume critique, faisant de petits compliments pour mieux rabattre le bec de ses congénères.

Le renard troubadour qui narrait ses fables aux admirateurs présents, s’était vu reléguer au rang d’imitateur. Maître corneille du haut de son piédestal, lui fit quelques remontrances :

-Il y a bien quelques mots que l’on peut retenir, mais le reste, n’est que pâle copie et nullement littéraire, vos mots sont grossiers et sans intérêt.

Le renard n’ayant pas la langue dans son pelage le remit à sa place et lui montra les dents.

Le pseudo corneille parti lors laisser des traces de son verbe acéré sur les autres Poètes de la forêt.

Personne ne trouvait grâce à ses yeux.

Quand l’oiseau au détour d’un chemin, vit accroché à un arbre, un article de la belette, qui narrait la montée des eaux dans la capitale. La corneille trouva un mot intéressant, le reste étant poétiquement faible !! lui citant qu’il fallait des rimes, mais ajoutant qu’il ne les recommandait pas..

La belette prit la parole :

-Je remercie votre seigneur d’avoir daigné poser un œil sur mes écrits. Pardonnez-moi Maître, de mon ignorance, mais aussi horribles qu’ils soient à vos oreilles, mes mots ont l’avantage d’exister sans copier-coller. Je ne comprends pas vos mots : “Il faudrait des rimes mais je ne les recommandent pas !” Alors moi je vous réponds : on ne verra jamais la forêt car les arbres la cachent !!! Oui je sais Maître, mais si vous posez des questions bêtes, ne vous attendez pas à des réponses intelligentes !

J’aurais aimé, si votre seigneur le permet, avoir le privilège de lire vos ouvrages, que je comprenne le comment du pourquoi de la chose… et voir votre talent si immense..

Mais j’ai oui dire, que vos œuvres sont comme l’Arlésienne.. Vous voyez mon seigneur ? Je ne vous explique pas, je pense que votre caquetage et votre grand savoir, vous font comprendre plus vite qu’un vol d’oiseau. Vous passez tel un rapace, sans cesse, pour y rabaisser  vos semblables.

Je pense Maître, que vous n’avez de l’aigle, que son caractère hautain et ses poils aux pattes.

Je vous plains mon seigneur, votre vie doit être bien triste pour agir de la sorte

Nous allons prier pour Vous, pour votre salut..

Et que vive la parole libre..

 

Bien à vous Maître ………… La belette

 

©2018 – 29jan18 – Anne cailloux

12+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/maitre-corneille-anne-cailloux/

20
Poster un Commentaire

avatar
10 Sujets de commentaires
10 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
9 Commentaires des Auteurs
Philippe xOasisArtChanTal-CAnne CaillouxAdrien Benoir Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe x
Membre

J’arrive après la bataille mais je vous sais entourée de preux chevaliers !…comme aurait dit le Jack “tongue”..vos réponses c’est chier non ?

Christian Satgé
Membre

J’arrive après la bataille car c’est bien une algarade à laquelle nous assistons. De mots certes. Et qui n’a rien à voir avec la “vérité” ou une quelconque “exigence”. C’en est une qui pourrait tourner à la guerre, plus celle d’émois que des mois. Mes “amis” – que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, partageant seulement (mais c’est déjà beaucoup) l’amour des mots quand vous n’avez que le plaisir des maux – ont déjà tout dit sur vos écrits qui oscillent entre le bouclier de la condescendance et le glaive du mépris. Ce n’est pas « Lancelot », nom… Lire la suite »

OasisArt
Membre
OasisArt

Monsieur ou qui que soit vous soyez, car vous n’êtes peut être seulement qu’un piètre écrivain, jaloux vous n’avez pas le droit de critiquer sans avoir lu ou si peu ; vous êtes pompeux et affreux Vous ne connaissez pas grand chose à la beauté et à l’humour ; ne seriez-vous pas bipolaire à vous doner raison, à renier le monde et ne voir que votre nombril, voire un mal-aimé…. , vous ne faites rien pour ! Bigre, j’espère d’un jamais vous rencontrer ; une giffle je vous donnerais en public ! Anne, je ne suis pas fan des fables,… Lire la suite »

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Monsieur pseudo “Lancelot”
Il est bien dommage de n’avoir lu que le début !!!!
Avant d’émettre un avis, on se doit de lire un texte dans son entier….
Votre commentaire est consternant…

Delloly
Modérateur

Mettons les choses au point Mr “Lancelot qui “naît pas !”
Suite à des problèmes internes, vous dites avoir quitté le site ;
je corrigerais : suite à des insultes gratuites proférées sans fondement
(moquerie sur des fautes de frappe) et du cliché d’un surmoi :
vous vous êtes autopuni….. jusqu’à y jouer la victime ….
Reprenez-vous et restez correct dans vos critiques lesquelles sont
bien éloignées de la poésie même dans votre prose. Merci pour Tous !
Plume de Poète

Adrien Benoir
Membre
Adrien Benoir

Agréable lecture où la tradition d’écriture est bien respectée!
Surtout pour les “personnages”. Merci!
Adrien.

Aldrick M
Membre
Aldrick M

Beau coup de plume Anne, très bien tourné. Comme toujours!

Christian Satgé
Membre

Jolie fable en prose des mieux troussée… en souvenir d’une corneille qui n’est pas digne de mémoire. Bravo !

Delloly
Modérateur

il ne m’étonne pas cher Christian que vous l’ayez deviné. c’est plaisir
Oui, c’est une jolie fable. bravos à anne
OL

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Super beau Anne, bravo.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE