«

»

Juin 21 2017

Imprimer ce Article

Maggie – Saadou de Najac

Elle avait, comme ça, un petit air d’ailleurs
ses yeux de bleuïtude tournés vers autre part
un autre part lointain et presque un peu secret
blessé comme le fond de son coeur.
Elle aimait voyager dans la lointaine Afrique
enseignant la musique, en Thaïlande, en Allemagne
mais toujours elle revenait à sa maison de pierre,
dans le petit village où je l’y attendais.
La vie lui a volé son fils, comme à moi
et je comprenais bien sous la douceur des yeux,
juste au coin de sa bouche, le petit rien chagrin
qu’il vous reste de ça.

Elle s’appelle Maggie, c’est toujours mon amie.



0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/maggie-saadou-de-najac/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE