«

»

Nov 17 2018

Imprimer ce Article

Ma Provence – Michel Granier

J’aime le ciel bleu de ma belle Provence,

J’aime entendre le mistral, souffler dans les pins,

Suivre dans les champs, les papillons qui dansent,

Ecouter le grillon parmi les champs de thym.

.

Sous le soleil brûlant qui darde ses rayons,

La terre toute entière émane son odeur,

Des milliers de parfums, sortent de ses sillons,

Se répandent dans l’air, et embaument mon cœur.

.

Et le petit mas blanc, bordé de verts cyprès,

On le voit tout près, baigné par la lumière.

C’est ici, que Pitchounettes et Pitchounets,

Mangent l’aïoli au bord de la clairière.

.

Quand du soir, la lune trouble le mystère,

Et jette son rayon sur les touffes de thym,

Dans les près cernés par la grande barrière,

Nous assistons au conseil des petits lapins.

.

Le soleil danse à travers les oliviers,

Les cigales rythment en écho leur crincrin,

Et vous les Gens du nord, quoique vous me disiez,

Le paradis est là dans son superbe écrin.

.

©Michel Granier

5+

Poète narratif ou introspectif a écrit plusieurs textes avec diverses inspirations, rythmées par une écriture claire et sonore. Prix d’honneur et de distinction de la Venise Culturelle de Martigues (Printemps des Poètes) Lauréat de plusieurs concours Nationaux, inscription dans le livre des Poètes. Enregistrement d’un C.D de textes musicaux, lus tour à tour par lui-même et Marie-Hélène GHIOTTI, sur des compositions musicales de Pierre GHIOTTI. Auteur de Poésies et Maximes, homme de théâtre, assistant metteur en scène à l’Académie des Arts, il côtoie et harmonise la Peinture, avec sa Compagne Artiste Peintre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-provence-michel-granier/

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
StéphaneSimone GibertMichel GranierBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Stéphane
Membre

Je pense que j’irai faire un tour en Provence au printemps, dans la partie montagneuse pour y découvrir les fleurs. En itinérant, le sac au dos, l’effort ouvre l’esprit et la lenteur étire le temps.

Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

A la lecture de votre joli poème, je sens déjà la garrigue, C’est réussi ! Merci !

Béatrice Montagnac
Membre

Un beau poème belle métaphore ce texte j’adore

Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour j’aime beaucoup une belle métaphore ce texte

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE