«

»

Sep 02 2019

Imprimer ce Article

Luna Libertad – Ober Lenon

                                

                 

                 

               

                    

                   

                

                   LUNA LIBERTAD

 

C’était un jour à la croisée des mondes

lorsqu’une éclipse précède une aube

chancelante,

celle qui vous donne l’ivresse.

Au ventre, une peur viscérale face à l’inconnu qui passe ;

Et les ténèbres de poser leurs voiles

pour un crépuscule des lieux annoncé.

 

Luna est en route…

 

Les bien-pensants prétendent qu’elle est le fruit du hasard.

Elle, vous dira qu’elle est née simplement des délices,

par une belle nuit étoilée et sans vice.

Parcourant les chemins,

brinqueballée par les vents,

une rose noire tatouée au creux de chaque main

et quelques infimes gouttes carmines

pour ne pas oublier les épines du temps,

elle avance sans répit et vagabonde sur ses envies…

 

Etonnament silencieuse, le spleen au cœur,

elle pose un regard vague

sur les sentiers de l’existence.

Mais derrière ses yeux pâles,

qui sait regarder peut deviner les teintes de son âme

qu’elle couche parfois sur une feuille.

Sur l’aquarelle de sa vie,

une couleur pour chaque jour,

pour les douleurs et se souvenir de rares amours.

 

Soudain Vénus d’un orangé pare le ciel.

Dès lors la voie lactée en mère des lueurs l’accompagne.

Deux paupières mi closes libèrent enfin

des bleutés assombris.

Dans les iris miroitent les chandelles célestes

qui s’y pressent pour réchauffer une vie.

Elles rougeoieront jusqu’à attiser l’aurore naissante…

 

Une pluie de pas légers se dépose encore sur un sentier escarpé

pour une Aérienne qui s’avance…

Les ronces, comme silhouettes fantomatiques,

Semblent vouloir arrimer leurs doigts crochus

aux haillons que Luna traîne pourtant sans misère.

Veulent-elles la retenir ?

Rien n’y fait.

 

Tandis que les premiers floconneux

tombent et tourbillonnent,

les traces au sol s’estompent et une brume d’argent

vient enlasser des épaules frêles et diaphanes.

 

Légère est la nuit

Un esprit libre trace son chemin

Ni remords, ni regrets

A ta liberté 

[Edit pour tenter de rétablir la mise en page correcte]

6+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/luna-libertad-ober-lenon/

12
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
7 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
7 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienOberLenonPhilippe XMarie-Paule DAUTELOasisArt9 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci pour ce partage !

Philippe X
Membre

Je craignais qu’il s’agisse de la dame porteuse de la grande faux….jusqu’à ce que Vénus arrive dans vos mots parfumés de Liberté….

OasisArt9
Membre
OasisArt9

comme ils vous l’ont dit, c est extrêmement beau,
Me ci a vous
Julie

Anne Cailloux
Membre

Sublime texte, j’aurais aimé l’écrire.
Une sensibilité à fleur de peau,
Vraiment magnifique..
Anne

Contu Aurel
Membre
Contu Aurel

Magnifique! Un regard sur la beauté du monde passant à travers un coeur sensible…Merci!

Christian Satgé
Membre

En effet,, magnifique
Bravo donc à Ober Lenon.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE