«

»

Avr 16 2019

Imprimer ce Article

love intrusion

D’une brusque importance faire son devenir.

Aimer en souffrance au point vif d’en haïr.

A l’hôtel des passions se faire crucifier.

Le déshonneur au blason, au fer moite se marquer.

Dans l’épouvante des oraisons, agonisant au vestiaire.

Venir reprendre son blason au club des snifeurs d’éther.

Et puis se pâmer au délestage, s’enivrer pour quelques catins.

Aux putains rendre hommage, graver son cœur au surin.

Dans les remontées écœurantes des compromis passionnels,

aux blessures dévorantes des amours charnels.

Vendre son passé aux enchères, voire aux divinités incertaines.

Venir cracher dans sa bière, aux âmes crucifiées tendre sa haine.

Et sans même mourir à petit feu dans les gerbes de l’oubli.

Sans se crever les yeux aux charmes mortels des harpies.

Revenir d’un boiteux voyage, les bagages moisis.

D’insipides et nuisibles présages, aux espoirs de noirs éboulis.

Pleurer faux sur sa peine, faire pitié d’invisible.

Descendre à poils dans l’arène, trébucher sur sa bible.

Mourir de quelques émois, enfanter des paniques,

pour s’ouvrir l’estomac, à grand coup d’arsenic.

NOH-CIP

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/love-intrusion/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE