«

»

Mar 01 2020

Imprimer ce Article

L’oubli – Philippe X

 

    Pour Vous

    Quelques mots qui vous sont adressés, tant qu’il y a encore de la place au rayon « mémoire et souvenirs » de vos cerveaux, les heures qui vont suivre vont être encombrées par bien des pensées, à l’image des jardins envahis d’herbes folles, un tri sévère s’avère nécessaire et salutaire.

    Cette saison passée a été « oh combien” rock n’ roll” pour nous tous.

    Et si vous preniez 5  minutes pour poser le verre que vous avez à la main,

    – 5 secondes pour jeter votre portable par la fenêtre…

    Je dis ça, mais, j’habite au rez-de-chaussée, et mes fenêtres sont équipées de moustiquaires….

    Oui, mettez sur « pause »

    Sortez la tête du tambour de la machine à laver, après ce que vous avez subi, vous n’êtes plus une « poule mouillée », rien ne sert de vous faire essorer,

    Laissez vos sens retrouver leurs esprits, que ce fut dur ce tour de manège, offert par une âme charitable « qui vous voulez absolument que du bien », même gratuit, ce fut cher payé.

    Vous vous retrouvez seul face à Vous, et cet état vous fait peur ?

    Ce geste vous permettrait de faire défiler devant vos yeux, tant de moments décoiffants, même si parfois  on voudrait bien appuyer sur « explose ».

    Il y a eu les départs d’êtres essentiels à notre vie, comment vivre sans eux… show must go on, et salut l’artiste,

    Les arrivées de” gens qui comptent tellement, qu’ils vous ont redonné le goût de vivre ou la rage de survivre,

    D’incroyables rencontre fugaces qu’on a pas envie de partager avec l’autre car rien que pour moi”. et puis comment expliquer ce moment étrange et déroutant ? Peut être la rencontre avec une âme sœur, sans chercher à comprendre, la magie de la vie,

     Les promesses faites et impossibles à tenir ” du moins pas pour le moment “ to morrow… quien sabe ?…et puis demain on rase gratis,

     Les bonnes résolutions ” demain j’arrête… d’arrêter “,

     Les instants durant lesquels nous avions la tête baissée, le front bas…… Ah oui. .. pourquoi déjà ? vous savez ce moment merdique où un trou de souris aurait été un grand refuge,

     Les numéros de téléphone qui s’affichent  “Oh encore lui ?” Zut !

     Les ” chéri, as-tu pensé à…,” Ben voyons je ne pense qu’à ça… tu ne vois pas que tu me prends la tête ?

     Les sorties de mêlée « la tête haute, le torse bombé » je suis un cannibale, va y avoir du sport… « je suis un Homme un vrai, un dur un tatoué »,

     Les moments de plomb, « je cherche une source sur le bord du chemin, » de la fraîcheur, quelqu’un qui me tendrait ou tiendrait la main ?

     La petite main qui se tend vers vous « papa, maman.. venez me chercher » ne me laissez pas … c’est trop dur, je suis encore si fragile,

     Les grands moments d’incertitude.. « que dois-je faire et comment bien faire.. pas le droit à l’erreur.. et merde je voudrais bien te voir à ma place monsieur je sais tout »,

     Ce clavier qui ne cliquette plus, les doigts autrefois qui chatouillaient l’azerty sont trop occupés « à penser à un autre ».

     En un mot, notre vie de tous les jours à Nous, gens ordinaires qui vivons des instants extraordinaires.

     Pourquoi nous sentons-nous si différents, et si éloignés des uns et des autres. ?

     Même lutte, même combat, les rangs et les poings serrés nous avançons.

     Il existe une certaine confraternité dans la difficulté, un cercle vertueux dans lequel nous puisons la force : la SOLITUDE….

     Et puis le malheur des autres, pendant un temps, m’a réjoui… et si c’était contagieux ? Alors je préfère l’oubli.

    Quoi qu’il en soit, conservez une petite place pour ceux qui vous ont précédés, l’oubli ne résout pas tout.

.

©Philippe X – 01/03/2020

 

4+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/loubli-philippe-x/

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Simone GibertDellolyChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Votre texte est un cri qui résonne très fort ! Merci. Qui n’a pas connu, ou ne connait la solitude ? Quant à l’oubli, je le refuse absolument !

0
Delloly
Modérateur

Cher ami conteur. De ma vie, j ai toujours pensé qu oublier à tout va était lâcheté. Tous ces psy et leurs fameux “oubliez” alors qu ils sont les premiers à réveiller souvenirs soi disant pour guérir. …si peu….durant un temps, je les ai fréquentés en amis… tous détestaient oublier…. pourquoi oublier sa vie, il ne faut, mais s en servir…..etc. . L ‘instant est oubliable comme le demain peut être puisque juste imaginé , Nous sommes nos propres historiens du vivant. Cher Philippe, vous n oubliez pas, vous vous en servez pour mieux vivre selon votre entendement qui ne… Lire la suite »

Christian Satgé
Membre

Magnifique, Mon Loup. Comme à l’ordinaire… mais rassures-toi tu es inoubliable et chaque fois que l’on pense à quelqu’un qui n’est plus on le ramène, même pour un instant, à la vie. Là est l’essentiel…

0