«

»

Mar 14 2019

Imprimer ce Article

L’oiseau de Belvédère- Fattoum Abidi

 

L’oiseau de Belvédère

 

L’oiseau de Belvédère

Pose ses ailes rêveuses,

Auprès de mon âme

Traverse une brise exquise.

 

Le soleil réchauffe

Mon corps frileux,

D’un vent caressant

Naquit une sensation douce.

 

L’eau du lac berce les oies,

Se dirige vers moi,

Dans une révérence

Elle me regarde avec joie.

 

Les majestueux  arbres

S’embrassent,  se chevauchant

Les feuilles  demeurent intimes,

Frôlent une accolade sublime.

 

Sortant d’une réunion bénévole

Mon corps a voulu être

Le convive d’une nature divine,

L’oiseau pose sur mes épaules extase.

 

© Fattoum Abidi

14.3.2019

4+

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/loiseau-de-belvedere-fattoum-abidi/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Béatrice MontagnacOuzag Djamel EddineFattoum AbidiAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

Doux léger comme une plume j’aime beaucoup cette plume légère en vers tendres
Bon et doux weekend Fattoum je t’embrasse

Ouzag Djamel Eddine
Membre
Ouzag Djamel Eddine

Un poème léger tel un duvet, qui donne l’ impression au lecteur de prendre les airs, merci poétesse!

Anne Cailloux
Membre

Pas l’habitude de ce genre de poème dans vos mains
mais j’adore, cela vous va bien, ce ton d’autrefois..
Bises
amitiés
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE