«

»

Fév 13 2018

Imprimer ce Article

L’ivre imaginaire – Aldrick Le Mat

Au chevet des songes endormis

Le livre aux ombres enluminées

Cornet de mots en pages cornées

Que soleil coiffe et jaunit,

 

Le récit insolé par bout, qu’un

Chevet laissait inachevé.

Il n’avait pas la côte ce bouquin

Aux nervures pourpres et délavées.

 

Ma curiosité aime tant

Le marbre et la gaufre du roman

Délabré du corps, ô pas du goût

Lent mystère qui me pend au cou.

 

D‘aspect antique, d’origine inouïe

Ainsi d’orient soit le maroquin

Robe cantique où sont enfouies

Poésies ou comtes d’Arlequin.

 

Les craintes de l’insatisfaction

Ô rêves n’ont de gré de découvrir

Les fonds encrés du grimoire.

Prônant la vague Imagination.

 

© Aldrick LM. – 13/02/2018

0

Aldrick, jeune homme de 18 ans. Passionné des Lettres et des poèmes. Parfois je m'ennuis alors j'écris les mots que j'aime.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/livre-imaginaire-aldrick-mat/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE