«

»

Avr 24 2017

Imprimer ce Article

Linou, Lila et nous – Livre, Neimad Siobud

 

-J’ai aussi prévu ce livre comme un MANUEL SCOLAIRE

“Bonjour,

J’ai lu votre maquette et je tiens d’abord à vous féliciter car c’est loin d’être un exercice facile mais pour lequel vous semblez avoir des dispositions. J’ai bien aimé le style d’écriture mélangeant le présent, le passé, des anecdotes et quelques passages émouvants notamment ceux décrivant votre épouse. Je dois vous avouer par contre que par moment je me sentais un peu perdu dans certains passages car je ne voyais pas trop le lien mais là c’est mon esprit trop cartésien j’imagine 😉 Perdu aussi avec tous les noms des chats exceptions faîtes de Lila et Linou qui me semblent bien attachantes. Ce texte, du peu que je vous connaisse, vous ressemble très bien : généreux, authentique et sensible. Sur ce, je vous souhaite une belle journée et encore félicitations à vous. À bientôt

J.

-Bonjour J.,

Oui, je m’attendais un peu aussi à toutes ces remarques, notamment que le lecteur se perde un peu dans le contenu, comme dans le style. Il y a un acte manqué (donc réussi :D) qui est l’exercice intellectuel que je souhaitais dans un manuel scolaire : mémoire + logique. J’ai toujours eu en tête que ce serait un livre scolaire et souhaite que l’enfant ait des moments de plaisirs comme des moments d’efforts à cerner des « intrigues » simples, le plus sans suspens, des petits exercices intellectuels. C’est une des choses qui au final, pour quelqu’un d’uniquement littéraire forme l’esprit logique.

Ma propre réticence à des lectures est qu’il n’y ait pas ces petits défis de concentration, mais uniquement besoin d’une longue concentration sur tout un livre. Il y a, ici, certains titres, au moins un (je n’ai moi-même pas retenu de note unique sur ces morceaux de musique qui ne font pas un arpège) de ma vision globale un jeu de labyrinthe dont on est content de sortir (et on y entre par piège).

La difficulté à lire était envisagée, sans décourager avant, avec nos chats (doux aux poils comme je vois le ou les vôtres), je n’ai pas cherché à l’éviter pour faire un livre « comme un autre » mais un tableau un peu à décoder, on n’y est pas obligé, l’impression globale peut suffire et ces îlots peuvent se prendre séparément. Il est à la portée des jeunes qui maintenant sont, techniquement par leur smartphone, amenés à logique, par une histoire, un peu une genèse, amenés à mémoire et prospective.

Je prends très bien toutes ces remarques, constatant qu’il est perçu comme il est écrit, et que sa lecture prend plus de satisfactions, notamment un « V » de Victoire du lecteur pour certains passages, des puzzles d’une demi-douzaine de pièces: on met dans des musées des tableaux et utilise maints outils pour en expliquer leur conception. Ici le cerveau d’un adolescent ou jeune adulte suffit à l’exercice.

 

Je me permets de partager votre retour, content que comme pour le livre il soit authentique et oriente sur certaines richesses, que l’on aurait pu percevoir comme des lacunes : il n’y a pas un, mais des styles dans ce livre (le roi avait dit du plus grand succès de Mozart qu’il y avait trop de notes dans sa composition la plus connue, n’étant pas royaliste ni coureur aux concours, je ne me suis pas privé d’en mettre …)

 

Amicalement et en jouets

Neimad SIOBUD

 

0

Né le vendredi 13 décembre 1963 dans une petite ville de Mayenne, région de poésie sans prétention, Damien Dubois (nom de plume Neimad SIOBUD) a voulu rédiger un livre à l’image de sa région natale, douce et sans angoisse, mûrie comme les gens authentiques de ce département. L’adoption d’une jeune chatte à l’histoire singulière en donnera le ton et la musique.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/linou-lila-et-nous/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE