«

»

Fév 07 2018

Imprimer ce Article

L’heure bleue “25/07/2014” – Anne Cailloux

Dans le bleu de l’immensité 

je cherche cette heure perdue,

ce moment d’inattention

où j’ai attendu cet homme qui n’est jamais venu.

 

Je lui aurais offert plus qu’une heure

Je lui aurais offert le temps qu’il voulait sans compter..

j’aurais pu lui offrir ma jeunesse

j’aurais pu lui offrir mes rires

je lui aurait confié mes espoirs, 

mes envies., mes chagrins. mes fantasmes mais il n’est pas venu. 

 

Devant cet océan de bleu.

Je suis à la recherche de cette heure  perdue ;

Si vous vous promenez au bord de cet océan,

si vous  avez du temps à perdre

et que vous apercevez quelque part sur un banc  un espoir perdu, 

Il se peut que ce soit le mien.

Mais je n’ai plus de temps à perdre..

Laissez-le filer au grès du vent….

 

©2014/07/25 Anne Cailloux : Texte et Tableau

 

7+

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lheure-bleu-25-07-2014-anne-cailloux/

11
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
7 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Philippe XAnne CaillouxFattoum AbidiChristian SatgéDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Que j’aime ces incertitudes, ne pas être où on vous attend et se faire désirer à force d’attendre..
Il y a des gens qui jouent de malchance, ils ne sauront jamais ce qu’ils ont perdu et d’autres encore ont de la chance…en ne connaissant pas ce à quoi ils ont échappé….j’aime beaucoup ce texte….

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Anne beau et touchant texte,
Mes amitiés
Douce nuit
Fattoum.

Christian Satgé
Membre

L’attente de fils d’espoirs nos désirs les plus chers… et découd tout autant la trame des réalités.
Merci de nous le rappeler
Christian

Delloly
Modérateur

joli tableau, jolis mots
oui, parfois l’espérance se perd de ses heures d’attente
Bise
Ol

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE