«

»

Oct 26 2018

Imprimer ce Article

L’être cher – Michel Granier

Quand on perd l’être cher,

Et que tout est fini,

On garde dans sa chair,

La blessure infinie.

 

Le ciel bleu devient gris,

Le soleil disparaît,

La tristesse envahit

Ce pauvre corps meurtri.

 

Les jours se font plus longs,

N’ayant plus de sommeil,

Dans la nuit qui se fond,

Veillant jusqu’à l’éveil.

 

La force de l’amour,

Indéniable lien,

Réveille chaque jour,

L’invisible soutien.

 

Toujours à vos côtés,

Souvenirs contre-jour,

De chaleur, de beauté,

Mais désormais, trop lourds.

 

Solitaire errance,

Dans ce vide, désert,

Niant l’importance,

De vivre à découvert.

 

On ralenti son cœur,

Vivant au jour le jour,

N’ayant plus le bonheur,

De vivre avec amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3+

Poète narratif ou introspectif a écrit plusieurs textes avec diverses inspirations, rythmées par une écriture claire et sonore. Prix d’honneur et de distinction de la Venise Culturelle de Martigues (Printemps des Poètes) Lauréat de plusieurs concours Nationaux, inscription dans le livre des Poètes. Enregistrement d’un C.D de textes musicaux, lus tour à tour par lui-même et Marie-Hélène GHIOTTI, sur des compositions musicales de Pierre GHIOTTI. Auteur de Poésies et Maximes, homme de théâtre, assistant metteur en scène à l’Académie des Arts, il côtoie et harmonise la Peinture, avec sa Compagne Artiste Peintre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/letre-cher-michel-granier/

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Michel GranierSimone GibertJeanine CHATELAIN (Belle des Bois)Christian SatgéHubert-Tadéo Félizé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

J’aime vos vers sans fioriture, qui sont d’autant plus vrais dans ce poème. Merci, Michel Granier.

Jeanine CHATELAIN (Belle des Bois)
Membre
Jeanine CHATELAIN (Belle des Bois)

Merci pour le partage de ce poème qui me parle, les êtres chers ne quittent jamais notre coeur. bien à vous.

Christian Satgé
Membre

Une écriture qui rend bien le ressenti en pareille situation. Une belle réussite où la force des “mots simples” le dispute à la sincérité des “mots vrais”. Bravo et merci…

Hubert-Tadéo Félizé
Membre
Hubert-Tadéo Félizé

Un poème d’une grande pensée qui énonce avec tristesse l’égarement de l’être qui reste à la disparition de son compagnon. Celui qui reste souffre toujours plus que celui qui disparaît. Mais il faut le faire vivre dans notre âme, notre cœur et nos pensées afin de conserver les meilleurs souvenirs en soir et continuer ainsi à vivre. Merci pour ce partage.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE