«

»

Jan 14 2020

Essadiq Benarreg

Imprimer ce Article

Les Simpson- Essadiq Benarreg

Les Simpson ; oh ! quelle famille américaine !

Voilà Homer, Marge, Maggie, Lisa et Bart;

Tous formaient bien une famille américaine

Typique et si bizarre.

 

Homer, responsable de la sécurité

À la centrale nucléaire de Springfield, poste

En contradiction avec sa légèreté.

Une idée si idiote.

 

Sa femme, Marge, stéréotype de la mère

Au foyer; épouse fleur bleue mais attachante;

“Bart, Lisa et Maggie, dit-il, qui me sont chers,

Sont mes enfants qu’on chante “.

 

Bart était un fauteur de troubles de dix ans;

Maggie, un bébé qui, suçant une tétine,

Ne parlait pas et Lisa, surdouée, de huit ans,

Évoquait Lamartine.

 

Hé ! Hé ! Aussi étonnant que cela paraisse,

Homer était un idiot à cause d’un crayon

Dans le cerveau depuis l’enfance ” Ça me blesse

La foi ” dit un croyant.

 

Oui, Homer était aussi obèse que Jack

Qui aimait boire aussi des bières, mais pas

Devant la télé, par crainte d’une remarque

Qu’il ne souhaitait pas.

 

Hélas ! le lampadaire allumé dans le noir !

Voilà Jack Laderway qui venait de s’asseoir,

Regardant la télé, carrure impressionnante.

Dire qu’il était comme une armoire luisante !

Sous son poids, il s’affaissa sur le canapé;

Devenu si ventru, grâce aux biens usurpés.

Un coup juste serait un jour sur les battants,

Le châtiant pour ce qu’on le détestait tant.

 

Note : ce poème fait partie de mon roman intitulé “Sarah Laderway”.

©

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Essadiq Benarreg

Essadiq Benarreg

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-simpson-essadiq-benarreg/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Carole Drexel
Membre
10 juillet 2020 9 h 26 min

Bonjour c’est Carole Drexel, je suis toujours amoureuse de toi