«

»

Fév 13 2018

Imprimer ce Article

Les Regards – Laac

Il m’aura giflé, ce regard de ronces brunes,

Jaillissant d’un visage affirmé – affiné,

Aux lèvres fines, farouches, pleines de rancunes,

Jeune dryade, contre sa valise, enracinée.

Si timide, belle fléchette de cyprès sous la lune,

Alors que je me fige, elle fonce – déterminée

Ses yeux profonds et occultes de déesse des dunes,

Pour sa vision seule, s’échappe une flore dessinée,

En son champ, de fleurs nous n’en sommes aucune

.

 

Elle m’aura figée, cette vive œillade turquoise,

Irradiant ce bouton d’or à la fine tige,

Cette sculpture solaire à la peau de framboise,

Et au sourire rosé plus poli qu’un zellige,

Ciselé dans une attirance toute courtoise.    

Je plane dans les souffles mécaniques, en vertige,

Hypnotisé, alors qu’un train saoul nous décroise.

Je vois une ultime fois l’Apollone prodige,

Disparaître, éternelle, radieuse, puis pantoise.

 

                                                        © 2018 Laac Aban

About Laac

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-regards-laac/

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier pour :