«

»

Sep 27 2019

Imprimer ce Article

Les petites créoles – Simone Gibert –

peinture S.Gibert

 

Les bananiers ploient,

Leurs palmes qui bruissent,

Le chaud soleil décroit,

Ses rayons palissent.

 

Les deux petites soeurs

Au rouge corsage,

Belles comme des coeurs,

Semblent une image.

 

L’une porte des tresses

Retenues d’un ruban,

Ses lèvres se pressent

Dans une moue d’enfant.

 

L’autre, les yeux mouillés,

Transparents comme l’eau,

S’emploie à déployer

Un mouchoir à carreaux.

 

Je pense à mes soeurs,

L’image est tracée

Carrément sur mon coeur

Pour ne pas l’effacer.

 

La douloureuse vie

Qui parfois nous  étreint

Nous prive de l’envie

De montrer notre entrain.

 

Aussi, je préfère

Garder ce souvenir

Plutôt que l’amère

Destinée à venir.

 

3+

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-petites-creoles-simone-gibert/

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienSimone GibertLaurence de KoninckAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci pour ce partage émouvant où le coeur exprime en douceur sa perceptible douleur…

Laurence de Koninck
Membre
Laurence de Koninck

Joli texte rempli de nostalgie accompagné d’un beau tableau très réaliste, bravo!

Anne Cailloux
Membre

Beaucoup de tendresse pour ce moment d’antan..
Bel écrit.
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE