«

»

Nov 25 2018

Imprimer ce Article

Les maux du tiroir- Fattoum Abidi

Les maux du tiroir

Flottent dans la mémoire,

Prennent place

en la raison plaideuse,

Ils font la queue

 Pour avoir gain de cause.

 

La mémoire individuelle et collective

N’omet  pas  et  elle ne se remet jamais  de ses blessures,

Infligées par un esprit dictateur

Oppresseur et profiteur

Les souffrances relatent leurs douleurs,

Les nobles raisons s’arrangent pour apaiser les âmes saignées.

 

Les enfants de douleurs font naissances

À des fœtus du malheur,

L’histoire griffonne

Les cicatrices communicatives,

Mais la raison humaine

Appelle à l’ordre de la tolérance.

 

Et pourvu que les injustices

Stoppent leurs bavures

Nocives sur des peuples

Démunis, la loi de la justice

Doit siéger pour la paix et pour le respect

Des êtres humains dans l’égalité et dans la parité.

 

© Fattoum Abidi23.11.2018

Illustration le penseur

Sculpture  de Rodin

5+

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-maux-du-tiroir-fattoum-abidi/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Hubert-Tadéo FélizéFattoum AbidiSerge CampagnaAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Hubert-Tadéo Félizé
Membre
Hubert-Tadéo Félizé

Une grande profondeur dans cette pensée lyrique et poétique. Oui, nous devons réfléchir et penser. Merci pour votre partage.

Serge Campagna
Membre
Serge Campagna

C’est très beau et c’est très juste. Merci Fattoum.

Anne Cailloux
Membre

Vous avez raison, les douleurs restent et reviennent de plus en plus avec le temps.
Merci de vos poèmes qui prônent la liberté et l’amour.
Amitiés
Bises
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE