«

»

Avr 03 2017

Imprimer ce Article

Les maîtres de l’âne imitateur – Christian Satgé

Petite fable affable
Après L’âne et le petit chien, Livre IV, fable 5
Et d’après Gudule, Après vous M. de La Fontaine, Contrefables
 
L’âne qui croyait, cerveau lent,
Plaire en suivant d’un chien les traces,
Sous les coups de bâton brait grâce.
Devant ce marital élan,
L’épouse implore que Monsieur ne mortifie
Plus la pauvre bête de coups tout à l’envi.
« C’est qu’il a voulu m’agresser
En donnant la patte comme un chien pitoyable.
– C’était sans doute pour t’être aimable.
Je devrais éviter d’essayer de te caresser
Si je n’en veux pas autant, Dame !
– Il m’a fait peur, dit le grognon.
– Il te sert, t’aime et n’a que gnons.
Si j’avais su ça, moi, ta femme… !
– Mais, lui, c’est un vieux ragoton
Mal allant, branlant sur ses pattes
Et impossible à recaser !
– Beau discours !… Tu ne me vois plus d’envie, ni hâte,
De finir mes jours à jaser
Avec homme ayant ces pensées :
Tu ne souffres donc pas qu’on devienne, vraiment,
Vieilli et malade ?!… Excusez,
Je suis jeune et belle : on me traitera comment
Quand les ans m’ôteront tous mes beaux ornements ?!…
Bien des choses cette bastonnade prédit !…
J’y pense… mon aimé… tu es… l’aîné. C’est dit,
J’userai première, sur toi, Martin-bâton ! »
L’homme comprenant vite, en tout, changea de ton
Pour s’éviter… la tragédie.
 
© Christian Satgé – mai 2013
6+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-maitres-de-lane-imitateur-christian-satge/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéPhilippe X Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Jolie fable sur la vieillesse qui avance et qui promet de cruelles heures à celles qui furent nos belles.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE