«

»

Juil 02 2020

Raven Bouloche

Imprimer ce Article

les Iles- Raven Bouloche

Mourir écorché vif, dans la force de l’âge
Au hasard en public Je, s’abandonne et fuit,
Mourir à hauteur des avaloirs, mourir
Indigne, la tête en bas, de la pierre son égal.

Sur son ombre toujours on marche
Les yeux battent des paupières
Mais sur lui glisse du ciel à la terre
Là où le regard ne porte pas.

Rejeté, non reconnu Je, sombre inquiet
Et promenant sur la nuit la clarté de ses yeux
Meurt intime au recoin des absides
Ou parfait sur la grille des gazons.

Voyageurs ténébreux, écorchés vifs,
Sommes-nous de ces iles sur cette terre
Pour y souffrir notre misère ?

 

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Raven Bouloche

Raven Bouloche

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-iles-raven-bouloche/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
NATROUN
Membre
2 juillet 2020 22 h 49 min

très joli texte , j’aime beaucoup : élégant, sombre à souhait et avec une interrogation pleine d’espoirs…