«

»

Juin 13 2019

Imprimer ce Article

…les Disparues – Delloly

.

Celles que tous croient disparues
ces amours échouées sous un vent
sur un mot fin indélicat
sous des draps abandonnés
au froid d’une chambre délaissée
sous une pluie fine pénétrante
d’une attente d’un rendez-vous
manqué Place de la Concorde

Ces amours comme mortes vivent encor
se récitant d’un regard renaissance
de souvenirs plaisant au coeur
de sa dimension impalpable
au toucher comme d’une pointe d’escrime
au vol d’une brise gonflant la voile
pour un voyage d’un temps ineffable
au jeté d’un regard Vous croisant
vous rappelant l’ivresse de ces amours…
l’espace d’un cillement reposant…

.

Oli ©..les Disparues
©(P)-03/04/19 …YouC

.

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-disparues-delloly/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
ChanTal-CDellolyPhilippe XBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Les amours passées, quelle qu’en soit la raison, continuent de vivre en nous…
Les souvenirs se réveillent sur un regard, un parfum, un chemin… et tout revient à la surface !
Les émotions restent intactes ! et vos mots les transcendent.
Merci Oli pour ce si beau poème
Bise

Chantal

Philippe X
Membre

Les regrets des Amours manqués sont transcendés par notre imagination.
La Femme parfaite serait-elle un condensé de tous nos actes manqués ?
Les mots me manquent pour pouvoir l’écrire.

Béatrice Montagnac
Membre

éternels sont nos chemins passés de nos amours heureux ou blessés échoués dans le cœur d’une larme

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE