«

»

Sep 23 2019

Imprimer ce Article

Les Bannis d’Autrefois- Slimane Lagra

 

LES BANNIS D’AUTREFOIS

 

Pour qu’on n’oublie pas nos frères les Menfi de l’insurrection de 1871 vers la Nouvelle Calédonie

 

Ils ont trop souffert ces frères

Déportés loin de la patrie mère

Dans des conditions inhumaines

Pleines de cruauté et de haine     

 

Ils ont trop souffert ces frères

Qui ont connu tous les calvaires

Loin de la tribu et des voisins

Exilés comme des assassins   

 

Ils ont trop souffert ces frères

Qui ont traversé océans et mers

Enchaînés comme des esclaves

Ainsi était le devenir des braves

      

Ils ont trop souffert ces frères

Qui ont osé se révolter en colère    

Dépossédés de leurs terres

D’une manière forte et arbitraire

                                                        

Ils ont trop souffert ces frères

Jeunes guerriers et grands adversaires

Décidés à défendre leurs biens et familles

Sans se soucier de la férocité de l’ennemi

 

Ils ont trop souffert ces frères

Expatriés vers des colonies de misère

À bord de voiliers pour prisonniers

Entassés dans des cages comme du gibier

 

Ils ont trop souffert ces frères

Logés dans des camps austères

Déracinés, déprimés et solitaires

Difficile d’accepter et se taire

 

Ils ont trop souffert ces frères

Qui ont connu la douleur amère

L’humiliation, l’injustice, la famine

Et les travaux forcés dans les mines

 

Ils ont trop souffert ces frères

De la nostalgie tellement meurtrière

De devoir mourir loin des ancêtres

Et du devenir des enfants à naître    

 

Ils ont trop souffert ces frères

Mais le temps est passé malgré la galère

Malgré toutes les hostilités multipliées

Mais les descendants n’ont pas oublié

 

Comme c’est triste et cruel la guerre

Et ce que l’homme si arrogant a pu faire

Ces bannis sont pour toujours nos frères

Ne jamais les oublier c’est ça l’histoire

 

C’est toujours la civilisation du plus fort

Qui s’impose de force sans avoir de tort

L’histoire ne pardonne pas de telles bêtises

Sauf si on reconnait sa faute et on s’excuse

 

Slimane LAGRA, Le 23-9- 2019

7+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-bannis-dautrefois-slimane-lagra/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Slimane LAGRAChristian SatgéBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Merci Slimane de m’ouvrir, avec talent, les yeux sur une page d’histoire par moi déconnue sur laquelle je vais donc me pencher avec intérêt. Au plaisir…

Brahim Boumedien
Membre

Une reconnaissance envers ceux qui ont payé le prix fort et souvent de leur vie, pour que vive l’Algérie ! Merci pour ce partage !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE