«

»

Sep 26 2016

Imprimer ce Article

Les Amants du Vercors – Delloly

ivresse

Ivresse d’été se vêt de beauté
D’une balade en Vercors
L’un sur le PAS de l’autre, imparfait
Et parfait du charmant accord ;
Des Amants du temps attrapé.

Se balançant Ô.. de corps se frôlant
Au son de ballade secrète
Fredonnée d’un battement sautelant,
Les Amants dévalent la crête
Pour la cascade, d’enivrant.

Ivresse d’été se vêt de beauté
Des amants sautillant sur l’eau
Evitant flaques face à l’invité
Lui montrant route tel faisceau
Chantant la promenade d’été.

Folle Gent se baigne comme pour plaire
À belle ivresse des amants
Posant tel’ statues en l’eau giclée, claire
Brillant d’imagés tels diamants
En ce Vercors au soir solaire.

Et âpre remontée de la colline
Sur l’usé chemin escarpé
N’enfreint nullement la journée divine
Des Amants au cœur estampé
D’un temps complice « magazine ».

Oli©Les Amants du Vercors
©(P) 26/09/16 à Vous2 (Quintil 10/8p)

0

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-amants-du-vercors-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE