«

»

Août 02 2019

Imprimer ce Article

…L’Ephémère – Delloly

l”éohémère guinguette

.

L’Éphémère
tu te nommes Éphémère
la machine à Bulles
offrant doucement des bulles
sous le soleil au bord de Maine
autour de tables
du sens amène
plaisant aux citadins et notables

L’Éphémère
tu te nommes Éphémère
conviant angevins à s’asseoir
et même touristes à recevoir
petits plats et verres
de vins choisis ou bières
entre amis et familles
le Temps de plaire aux papilles

L’Éphémère
tu te nommes Éphémère
comme le soleil s’amusant
à briller différemment
comme les gens patientant
en queue, doucement avançant
imageant Bérézina nonchalamment
sans un bruit si ce n’est murmurant

L’Éphémère
tu te nommes Éphémère
naissant un vingt-neuf juin
s’éteignant un vingt-neuf septembre
comme une guinguette d’ambre
orchestrée sous gentes mains
conviant passant et flâneur
à conter leur pause un jour, une heur’…

..

Oli ©L’Ephémère
©(P)12/07/19 … 

.

4+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lephemere-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
OasisArt9DellolyChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OasisArt9
Membre
OasisArt9

Cela semble sympa ,, il faudrait créer cela sur Bordeaux
Merci pour ce moment
Julie

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Très beau texte donnant envie de s’arrêter à l’Ephémère,
pour une pause rafraichissante sous la Machine à Bulles…au bord de Maine.
Merci pour ce poème telle une invitation !
Bise

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE