«

»

Avr 25 2019

Imprimer ce Article

Le Vieux Peintre… ChanTal-C

    

  Œuvre de Eugène Boudin – Jetée du Havre 1895

                                          ***

1-Le vieux peintre…

Son chevalet planté

Au bout de la jetée

  Il était là…

     Chaque jour…

.

Ses yeux gris-bleus

Se perdant à l’horizon

S’imprégnaient du balancement des vagues

Les déposant sur sa toile inlassablement…

.

Toujours le même paysage

Mais jamais le même pourtant

Le ciel plus gris, les vagues plus vertes,

Ondulantes, brodées d’écumes,

    Semblant sortir du tableau…

.

Les jours de pluie et de grand vent

Toujours présent, sous son ciré,

Sa toile protégée d’un parasol,

Il contemple la mer, immobile,

   Pénétré du spectacle fabuleux

.

Les grands rouleaux bondissant

Les creux profonds et sombres,

Il semble converser en silence

Écoutant les grondements sauvages

Sous les embruns portés par le vent

    Jusqu’à lui…

6-Son pinceau, gardé en main

S’agite à grandes envolées sur la toile

Semblant vouloir exprimer sans attendre

Ce que la mer lui a confié

Dans ces échanges silencieux…

.

Cet homme singulier me fascinait,

Je m’asseyais discrètement

Et l’observais sans bouger

Il semblait ne voir personne

Totalement absorbé par son œuvre…

.

Pourtant, un matin ensoleillé

Il m’accorda un regard, un seul…

Ses yeux perçants et son sourire juste esquissé

Semblant me dire :

   « Je sais votre présence… »

.

Cette relation sans parole dura longtemps

Faite de respect et d’admiration

Un jour, triste jour, il ne vint pas.

Je ressens encore aujourd’hui

    Le vide de son absence…

.

Aujourd’hui, la mer qu’il aimait tant

Composant le tableau reproduit tant de fois,

Semble lui rendre hommage

Accompagné du cri des mouettes

Du parfum incomparable porté par l’Alizé

.

   Sur le ronronnement des vagues

      Caressant la jetée…

.

©ChanTal-C – *Le Vieux Peintre….

                                       25/04/2019 – 031

3+

Amoureuse des beaux écrits, ne meurtrissant pas le rêve de la Vie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-vieux-peintre-chantal-c/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéPhilippe XChanTal-CDelloly Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Une marine comme on les aime, toute en force du décor et en humain silence. Merci Chantal pour ce texte en émotion contenue et en admiration avouée où les mots ne veulent pas bousculer le pinceau auxquels ils rendent un vibrant hommage.

Philippe X
Membre

Il s’en est allé porté par les alizés, vous laissant seule témoin de sa présence, il a mis en vous toute sa confiance pour transformer le vide de son absence en magnificence.
Il avait raison de vous confier son avenir par ces souvenirs que vous nous offrez à partager.
merci.

Delloly
Modérateur

une délicieuse peinture. j’ai adoré ce tableau et ses couleurs, comme sa profondeur

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE