«

»

Mar 04 2015

Imprimer ce Article

Le train de la vie, quand on ne peut l’arrêter – Ana lina

Le train de la vie, quand on ne peut l’arrêter c’est quand tout a changé pour nous ; les temps, les habitudes, les ambitions, les rêves…
Quand une certaine époque est pour nous révolue et que la lassitude s’installe pour nous dévorer crus, alors on se met a la recherche de cette chose qui puisse casser cette routine qui nous asphyxie et nous bouffe toute notre énergie positive…
On se met à la recherche de la moindre parcelle de cette flamme qui autrefois nous faisait voir le monde autrement… Chacun de nous a un jour perdu quelque chose de précieux ou quelqu’un en qui nous étions tellement attachés et que la vie sans elle ou sans lui nous semblait impossible et invivable….
Mais voilà que la vie a bien continué inexorablement son cours normal, sans attendre les retardataires, sans même se soucier des gagnants encore vivants, ou des perdants disparus parfois de manière tragique !…
Avec le temps, cette chose ou cette personne ancrée dans notre mémoire, n’est restée qu’ un vague souvenir nostalgique ; parfois une larme nous trahit par manque, un soupir, un regret, puis on passe à autre chose….
Parfois, c’est un secret bien gardé qu’on cache soigneusement et jalousement dans nos cœurs ; très souvent c’est un noble sentiment que le temps n’a pas effacé et qui remonte en surface, il est devenu alors l’un de nos plus beau souvenir tel un amour de jeunesse, une aventure agréable à laquelle on s’était donné de plein cœur…aujourd’hui que notre existence a pris un autre tournant, ces merveilleux souvenirs sont lourds à porter et,la déception, l’amertume, les regrets prennent le dessus…
Que faire ? Pas de force pour avancer, trop tard pour reculer et changer quoi que ce soit !…
On n’a d’autres choix qu’à continuer notre marche sur la route dans laquelle on s’était engagé en laissant amèrement ce paradis perdu derrière nous et qui n’est pas à nous…la vie réservant souvent des surprises inattendues, Un déclic auquel on s’y attendait pas se produisit et vint alors le jour où quelque chose vient bouleverser cette monotonie à la quelle on à finalement pris habitude.
Ne vous êtes – vous jamais senti traverser par quelque chose de très fort, un sentiment qui vous dépasse, vous cloue sur place et vous hypnotise ?….
Ce désir qui s’empare de vous d’un seul coup sans vous laisser le temps d’une réflexion raisonnable ?…Il s’empare de vous, prend le contrôle de votre pensée et de tous vos sens, règne dans votre cœur, dans votre esprit et vous devenez totalement son esclave. Il vous pousse bien plus loin que vous ne l’imaginez, au-delà de vos limites, vous sentez son odeur vous enivrer, vous ne respirez que son parfum, vous goûtez sa saveur !
Rien ne sera plus jamais pareil !… ce zéphyr si doux qui vous caresse pour la première fois depuis très longtemps, ou peut être pour la énième fois vous trouble, il vous envoûte…, cette douce mélodie au rythme de laquelle danse votre cœur qui jusque là a oublié les pas d’une danse, ou peut être même n’a jamais su danser…vous soupirez et vous vous dites, ai-je vraiment vécu jusque là ?
Tout est devenu différent à vos yeux, vous voyez et vivez la vie autrement, vous passez votre temps à savourer chaque instant avec extase, vous goûtez chaque parcelle de ce feu qui vous consume de désir et remplit vos nuits de rêves les plus fous, avant que sa flamme ne s’éteigne en vous comme se sont éteintes tant d’autres avant…est- ce vraiment pareil ? Tout se résume pour vous en un seul mot, l’amour avec un grand A !…
Cet amour si beau, si nouveau, qui s’est abattu sur vous comme la foudre !… vous le cachez si bien dans votre cœur, parfois vous n’osez même pas le déclarer à cet autre être prédestiné qui vous hante nuit et jour de peur de heurter sa sensibilité….
Cette autre personne pour qui vous êtes prêt à donner votre vie, vous l’aimez en silence, et votre amour prospère dans l’obscurité, vous souffrez seul dans votre coin sans jamais pouvoir le déclarer…, dans ce silence elle est devenue votre bouffée d’oxygène !…
Mais pourquoi donc garder ce silence face à un tel sentiment noble ? L’amour est-il finalement venu frapper à votre porte au mauvais moment ? Au mauvais endroit ? Est-il venu en retard ?…. Sans doute , car il est venu au moment où il ne devait jamais arriver…et c’est souvent le cas dans de nombreux exemples !…On aime, on trouve enfin son âme-sœur, finalement ça nous arrive, mais à quel prix? A quel moment ? Et dans quelles circonstances ?…
Vous vous êtes déjà engagé sur l’une des locomotives du train de la vie qui court si vite !… vous avez un tas de bagages, qui vous tiennent pieds et mains liés !… Pas facile d’en descendre pour changer de wagons, et même de siège dans l’état où vous êtes !…Tous ces bagages font partie de votre voyage et ce jusqu’à votre destination finale !… Rare sont les personnes qui ont su assumer cet étrange sentiment et qui ont accompli ce geste d’oser changer de locomotive en assumant toutes les conséquences qui en découlent !….
Vous par contre, par manque de courage ou par prudence, vous faites appel à la raison en place du cœur pour poursuivre votre voyage avec vos souvenirs, les gens que vous aimez, vos espoirs, et tous ce qu’un jour vous a appartenu !…Vous continuez à naviguer vers votre destinée, …un futur inconnu !..

Ana Lina AB
Février 2015
Tous droits réservés.

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-train-de-la-vie-quand-ne-peut-larreter-ana-lina/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE