«

»

Août 23 2019

Imprimer ce Article

Le souffle – Philippe X

                              

   La créativité c’est l’intelligence qui s’amuse

   Moi j’ai déjà ma muse et c’est elle qui s’amuse à ne pas m’user, mais de là à ne pas en abuser…

   Certains comparent leur vie à une tartine de merde qu’il faut manger à petites bouchées chaque jour ; ils me font penser à celles et ceux qui déclarent  creuser leur tombe avec les dents, ils ne sont pas pressés, utilisant une petite cuillère à dessert et un verre à digestif….pour que dure plus longtemps leur supplice.

   Je suis vraiment attristé par leur façon de consumer la vie. Ils se distinguent par leur manque d’élégance et le peu de talent qu’ils n’ont pas su faire fructifier.

   Le cannibalisme et la polka des mandibules correspondraient de façon plus exacte à mon style de vie pour passer les quelques années qui me restent à me goinfrer sur cette terre.

   Me rassasier de nouveautés, de découvertes, de surprises en ouvertures de restauration de l’esprit, tout en vous rassurant, je suis plus gourmet que gourmand.

    J’ai aimé vivre mes différentes vies et j’ai appris à reconnaître au cours des rencontres , les gens qui étaient vivant et ceux qui ne l’ étaient plus.

   Ne pensez pas que je sois un illuminé et que les zombies soient mes copains d’apéro.

   A lire cet épitaphe : « né en 1949 il nous a quitté en 2019 sans s’apercevoir qu’il ne vivait plus depuis 30 ans »

   Ce qui différencie une personne vivante d’une personne qui vie, c’est le souffle.

   Ce souffle c’est la vie intérieure, ce que les pros dénomment « ANIMA ».

   J’ai trouvé, en ouvrant une boite de poudre de perlimpinpin que m’avez prescrite le Docteur BOMBAY, celui de la série « ma Sorcière Bien aimée », la définition suivante :

   « Lanima (du latin anima « souffle, âme », d’où vient le terme animal) est, dans la psychologie analytique du psychiatre suisse Carl Gustav Jung, la représentation féminine au sein de l‘imaginaire de l‘homme. »…roulements de tambour.

   Avec beaucoup d’humilité, car je ne suis pas capable de soutenir une quelconque thèse, je m’en tiendrai à mon ressenti et à ce que « je crois connaître ».

   Pour apporter une touche d’humour, connaissez vous la comptine « en passant par la Lorraine.. j’ai rencontré.. etc ».

   En cherchant à atteindre un but précis, une découverte imprévue vient enchanter le chercheur.

   C’est ce qui est appelé une sérendipité.

   J’ai découvert lors de mes embardées littéraires que La créativité c’est l’intelligence qui s’amuse.

   En cherchant à vous en mettre plein les carreaux, je suis tombé sur ce qui fait mon post de ce jour, le SOUFFLE.

   Ne confondez pas ce phénomène physique qui vous permet d’expulser de l’air de vos poumons, et que différentes expressions de la vie de tous les jours témoignent de l’ importance de l’acte : en avoir ou pas, le retenir, le couper et ne pas en manquer, en parlant du souffle bien entendu .

   Cette intelligence qui est décrite sommairement comme étant la faculté de connaître, de comprendre, est une qualité de l’esprit qui comprend et s’adapte facilement.

   Et là où je ne suis pas d’accord , c’est lorsqu’il est dit :

    A- L’ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance rationnelle est ce qui est opposé aux  sensations et aux intuitions

    B- Il faut, pour que puisse vivre l’homme, qu’il soit rationnel, conforme à la raison, avec une vie qui découle d’une bonne méthode….

oui mais laquelle ?

– Celle qui paraît logique, raisonnable, conforme au bon sens….. celui qui est près de chez vous ?

– Celle qui prône la réussite du système actuel, de l’ égocentrisme exacerbé,

– Celle qui voudrait que l’obsolescence de l’homme soit programmée.

   Exit le rêve, l’utopie, les poètes et tous les faiseurs de « mieux être » et toutes celles, tous ceux qui ont ce SOUFFLE, cette force invisible qui transmet la vie aux autres, leur redonnant espoir dans un avenir meilleur.

   Ce souffle m’a été donné par quelques personnes au cours de mon existence. Je m’en suis servi et l’ai transmis.

   Qu’est-il devenu et a-t-il été à son tour transmis. Il ne m’appartient pas de connaître l’utilisation qu’en ont fait les « regonflés ».

   Ces quelques élucubrations qui vous sembleront extraites d’un blog dans la rubrique « développement personnel » ou comment vendre du vent aux utilisateurs de Moulin à vent, n’ont rien à voir ni a envier à ces citations de gens célèbres à qui il faut absolument piquer une citation et la faire paraître pour devenir intelligent.

   Ce nouveau souffle je l’ai reçu des animateurs « de Plume de Poète »… les « pôvres », ils s’en mordent les doigts !

.

©Philippe X – 23/08/2019

   

5+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-souffle-philippe-x/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
ChanTal-CPHILIPPE XAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Le “Souffle” c’est l’essence même d’une personne, c’est son âme que tout son être exprime et offre…
Merci Philippe de l’avoir aussi bien dit.
Amitiés

Chantal

Anne Cailloux
Membre

Comme vous avez raison, faire la différences entre les gens qui étaient vivant et ceux qui ne l’ étaient plus.
moi, j’ai du mal. Vivre, prendre du plaisir, croquer la vie à pleine dents, enfin tant qu’ils en restent..
Belle leçon qui faudrait
Merci à vous de nous rappeler parfois que nous sommes vivant.
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE