«

»

Fév 09 2018

Imprimer ce Article

Le roseau desséché – adrien benoir

Le roseau desséché

 

Le roseau desséché laisse chanter  la voix, 

Du  joueur  ajustant  ses huit doigts sur les trous,

Et du  souffle repris sort  un air d’autrefois,

Qui s’envole vers l’ouïe  du berger andalou.

 

Sensibles à ses  larmes  les idylles  précoces,

Ont trouvé dans sa plainte  l’écho  des bonheurs,

D’où fuse  la lueur du  bel  halo des noces,

Quand renaissent enfin les murmures des  cœurs.

 

J’aime tes doux éclats sous le charme du vent,

Caressant la vallée semée de primevères

Où brille le temps serein du soleil levant,

Quand aurait sombré l’aurore des matins frais.

 

Tu portes en toi l’appel tel un flot qui chante,

Du  destin fabuleux des amours inconnus,

Aux appels  se noyant dans leurs  ombres  qui nous hantent,

Leurs belles passions que sont-elles devenues ?

 

Tombé  le crépuscule des amours sans faille,

Elle tente de raviver la pâle  lumière,

Qui  salue   au déclin frais d’un soir qui  trésaille,

Le camaïeu rouge des journées printanières.

 

©2018/fev  Adrien Benoir

4+

J’ai aimé la poésie dès mon jeune âge.
Ayant pris le chemin vers d’autres cieux de la connaissance, sans jamais la quitter, me voila de retour suite à l’appel incessant du chant des mots et des mélodies rimées.
Un retour au bercail dont je découvre les saveurs de jour en jour avec une particulière plénitude.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-roseau-desseche-adrien-benoir/

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxJosiane HavezAdrien BenoirFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Quel beau printemps que vous décrivez là Benoit. tout en douceur au milieu d’un jour en devenir
Bravo…
Annne

Josiane Havez
Membre
Josiane Havez

Bonjour Adrien, j’ai ressenti une douce mélancolie qui entraîne vers le rêve et les souvenirs.
Merci,
Josiane

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Adrien magnifique poème qui emporte,
Agréable journée
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE