«

»

Avr 09 2019

Imprimer ce Article

Le nouveau Bohémien – Oscar Main Morte

La fac est finie
Et les rêves aussi
Les guitares et les musiciens
Les bars et les frangins
La fin des espoirs et des clans
Les amis ont des enfants.
Place aux nouvelles gardes
Ces Aventuriers fades
Place au nouvel écrivain
Aux courageux lendemains

Il y a au loin Une cabane qui m’attend
Un pays lointain Au visage rouge et blanc
Terre des indiens Et des loups géants
C’est mon destin, Mon sang

L’école est finie
A 24 ans
Ni argents ni passion
Pour un temps
De grandes ambitions
Au-delà des océans
L’éveil des sons
Est inspirant
Comme l’accordéon
D’un bohémien insignifiant

Lointain lointain riverain
Accueille donc mon corps brûlant
D’un tel béguin
Pour ton visage alléchant

OMM

2+

25 ans, passionné par l'art en général mais aussi par l'inspiration qui déroge aux règles, je ne me considère pas comme poète ou artiste, cette prétention ne me sie guère, mais plutôt comme quelqu'un qui existe, qui pense, qui doute, qui insiste...

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-nouveau-bohemien-oscar-main-morte/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE