«

»

Mar 09 2019

Imprimer ce Article

Le Nomade – Philippe X

 

 

   N’est pas nomade qui veut.

   Il faut pour « nomadiser en père peinard » une volonté farouche de ne pas être comme les autres.

   Sortir des sentiers battus et parcourus par les amateurs de la « file indienne » n’est pas offert à Monsieur Tout le Monde.

   C’est un cadeau que la vie nous propose d’accepter ou pas.

   À l’origine du monde, les premiers humains qui peuplaient notre terre étaient nomades. Pour quelles raisons ? Je n’ai pas eu le temps de compulser les dossiers, mais je vous fais confiance, vous allez m’en donner les raisons.

   Comme le sédentaire moderne que vous êtes, vous trouvez extraordinaire le fait de constater que l’on puisse vivre en nomade.

   Tendance, mode, nouveaux métiers font que le nomadisme revient en force.

   J’ai rencontré des gens qui nomadisent par la seule force de l’Esprit.

   Christian est un des représentants crédibles.

   Sa façon de voyager ne manque pas d’originalité, puisque au travers de ses écrits, il nous amène dans un voyage en un fulgurant aller et retour.

   Son pays de prédilection est celui du fabuliste.

   Et puisqu’il voyage, c’est dans le monde des animaux qu’il nous propose de nous convoyer, ramenant dans les fontes de sa monture de fabuleuses fables mêlant la vie des animaux à celle d’humains. C’est un style original qui plaît, car chacun d’entre nous peut s’identifier, et au travers de leurs aventures peut retrouver une part de vérité .

   L’âme humaine, voilà son sujet de prédilection, sa source d’inspiration, mais très poli à force d’être honnête, il se contentera de comparer les animaux malades de la peste à nous, ignorants lecteurs de son savoir de conteur. Nous ne mourrons pas tous de notre « inculture poétique » mais tous nous serons frappés par son savoir.

   Il en faut du courage pour s’accepter nomade et accepter les dires de son entourage. Et puisque l’art est difficile et que la critique est aisée, je ne me lasserai jamais de critiquer les critiques, qui sont pour certains des ratés bien sympathiques.

   Avez-vous le goût salé sucré du voyage, dans cette fantasia targuie qui je le reconnais est vouée à l’oubli pour ceux qui ne rêvent pas, tant le Sirocco, à force de souffler, en effacera les traces, ce vent mauvais transformera ces écritures en véritable trésor enfoui dans le sable et ainsi protégé pour que les générations futures puissent un jour par magie en devenir les inventeurs.

   Je l’imagine aux côtés de mes ancêtres avançant prudemment sur la route du Karakorum qui relie Kashgar à Islamabad par un itinéraire des anciennes routes de la Soie et franchit la frontière au col de Khunjrerab, où les attendent, bandits des grands chemins, vents hurlant et vociférant, seigneurs locaux faisant payer cher le droit de passage à ces porteurs d’espoirs et de savoirs.

   Avez-vous délimité vos propres zones de circulation dans votre tête. ?

   …Vous faut-il, pour quitter votre zone de confort, puiser le courage dans des soirées un peu trop arrosées, dans d’éphémères substances interdites, la musique est-elle pour vous la compagne idéale de vos voyages, avez-vous embarqué pour un autre monde, simplement en écoutant des mots ?

   Je connais bien des personnes pour qui aller acheter la baguette chez « Dédé la boulange »  cela devient une aventure… On a les émotions qu’on mérite.

   C’est à nous seuls que revient le fait d’imposer les limites à ne pas dépasser, lors de nos voyages intérieurs, nous sommes nos propres douaniers, notre propre PAF (Police de l’Air et des Frontières), nous nous imposons nos « restricted aréa. »

   Puis un jour, à l’occasion d’une rencontre informelle, au détour d’une rencontre littéraire, vous saisissez une main inconnue qui vous accompagnera bien au-delà des limites de votre imagination.

   Merci à Plume de Poète.

.

©Philippe X – 09/03/2019

 

6+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-nomade-philippe-x/

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Bernadette LarozeChristian SatgéAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Bernadette Laroze
Membre

C’est un bel hommage que vous offrez à votre ami Christian Satgé, et qui est bien mérité.
Grâce à votre écrit, je vais prendre le temps de lire
plus souvent les écrits de Christian. Merci.

Christian Satgé
Membre

Me voilà honoré et rouge de confusion de me voir si bien vu de toi, Loup, et ainsi encensé par ma modeste industrie. Je ne te dirais jamais assez merci car toi aussi, tu me fais voyager avec ta verve et la gentillesse sur les ailes d’un humanisme que je défends et que chacun de nous peut porter pourvue que son regard soit aussi amène que le tien. Je t’embrasse fraternellement, mon frère de la route, moi qui descends en droite ligne de ces sédentaires qui se sont arrêtés de voyager quand l’agriculture fut inventée : leurs pas se plantaient… Lire la suite »

Bernadette Laroze
Membre

J’adore votre réponse.

Anne Cailloux
Membre

Très beau texte, Comme c’est vrai.
Nous voyageons à travers certains textes sur plume de poète.
Certains cerveaux, dont je fais partie, voyagent, imagine le lieu décrit, ex : la route de la soie,
ces odeurs d’épices nous monteraient presque dans le nez, ses soieries..
Vous nous faites voyager, nous devenons des nomades, des voyageurs avec vous,
nous apprenons tant de choses et tant de mots.
Alors pour le gadjo que tu es loup zen, l’itchouri restera sur la table, en espérant griaver des niglos.
pas de chourave, pas de marave, 7ce sera mitcho bien..
En espérant voyager encore loin …
Anne la gadji

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE