«

»

Juil 11 2017

Imprimer ce Article

LE MOULIN A TAN – Jeanmarime

 

LE MOULIN A TAN*

Connaissez-vous l’Yonne et le Parc du Moulin à tan de la ville de Sens ?

A force d’en entendre parler j’ai voulu l’entendre tourner de mes propres yeux.

Un jour chômé du chaud mai, je prends mon fiston par la main et nous allons à la gare de Lyon direction l’Yonne. C’est dans la logique des choses.

Le train roulant à l’allure d’un escargot rhumatisant, mon héritier s’inquiète et engage un dialogue que je partage ici avec vous :

  • Papa, es tu sûr que nous arriverons au moulin à temps ?
  • Fiston,  ta question n’a pas de sens car le moulin attend, un moulin à tan ne bouge pas.
  • A condition qu’on ne se trompe pas de Sens…
  • Quand on part d’un terminus se tromper de sens est interdit.
  • Alors dis-moi pourquoi ce moulin ne bouge-il pas ?
  • Il ne tourne plus car il n’a plus de tan à mouliner
  • Comment ça plus le temps de mouliner ? Il a déjà pris tout son temps ?
  • Je veux dire qu’il a du en prendre tant et tant, jusqu’à épuiser tout le tan d’antan !
  • Et ça marche comment un moulin à tan ?
  • C’est en fait une sorte de à moulin à eau.
  • Et de l’eau non plus il n’en n’a plus ?
  • Non car c’était un moulin… avant…
  • Mais papa tu m’as dit un moulin à eau
  • Oui fiston, c’était un moulin à eau avant.
  • Tu veux dire que ça peut être un moulin à vent et à eau ?
  • Je t’explique fiston : ce moulin broyait à la force de sa roue l’écorce du chêne pour le tannage des peaux, le tan étant l’écorce du chêne moulu.
  • Ah ! Aujourd’hui il y aurait plusieurs chaînes pour le moulin à tan si la TNT était arrivée à temps.
  • Ca n’ajouterait pas d’eau à ce moulin.
  • Est-ce que ca fait mal d’écorcer un chêne papa ?
  • Oui fiston, un chêne écorcé vif soit se déchêne, soit a peur et claque des glands.
  • Mais toi papa, comment as-tu eu vent de l’existence de ce moulin à tan et à eau ?
  • Oh ! Je m’informe de temps en temps car la roue tourne et bien des choses vont à vau-l’eau…As-tu une autre question fiston ?
  • Oui papa, Qu’est ce que ça veut dire ce qu’on vient d’entendre : Attention messieurs les voyageurs nous vous rappelons que ce train est un direct pour Auxerre ?

 

* Un moulin à tan est un bâtiment où l’on broie l’écorce de chêne qui sert au tannage des peaux. Le terme « tan » vient du radical gaulois « tann » qui signifie « chêne ». Le tan est constitué d’écorce de chêne moulue, utilisée dans les méthodes anciennes de tannage végétal particulièrement adapté aux cuirs des gros bovins, notamment aux cuirs pour semelles de chaussures.

 

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-moulin-a-tan-jeanmarime/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
ChantalC Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChantalC
Modérateur
ChantalC

Joli conte, agréable à lire.
Beau dialogue, jeux de mots très plaisants entre le père et l’enfant…
Merci Jean Marie
Cordialement

Chantal

0