«

»

Avr 14 2019

Imprimer ce Article

Le gros minet et le petit minou – Christian Satgé

Petite fable affable d’aïci
 
Un gros chat, pacha un peu chien,
Un de ces gras greffiers à griffes
À qui le pire crève-chien
Ne fait rien, un gros escogriffe
Donc, hante  un très vieux grenier
À souris. Là, notre mistigri
Fait provende, pourquoi le nier,
De rongeurs au pelage gris.
 
La réputation du lieu attire
Un chaton. Ce timide félin
A le ventre vide et il soutire,
Depuis qu’un gous l’a fait orphelin,
Quelque pitance à la charité
De ses frères de race, matous
Maouss et matas à parité
Avec les grippeminauds qu’ont tout
Du crève-la-faim abandonné.
Ce minou n’a pas toujours bon nez !
 
Mais le patte-pelu a la lippe
Aussi sèche que son œil est noir
Il accueille l’autre pauvre type
Avec la gaieté d’un éteignoir :
« Petit, on n’entre pas en mon antre
Sans encourir, au mieux, le pire !
Es-tu écervelé, que diantre ?!
 
– La faim me pousse en votre empire,
Raminagrobis. Par pitié,
Je ne demande ni chair ni chère :
Ronger vos os, par amitié,
Me ferait un grand festin, Peuchère !
 
– Désolé, ici c’est les vacances
Et les fouineuses, cher Machin-Chose,
Sont parties fort loin. Pas de chance !
 
– Qui veut vraiment faire quelque chose
Cherchera moyen et non excuse.
Voilà pourquoi vos mots je récuse ! »
 
© Christian Satgé – avril 2017
3+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-gros-minet-et-le-petit-minou-christian-satge/

8
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
6 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Béatrice MontagnacloupzenChristian SatgéPhilippe X Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour me revoilà pour lire avec plaisir tes doux délires jeux de mots en une patte de velours et miaulements à la cour
Douce journée l’ami bises!

Philippe X
Membre

Au jeu des bons mots me mesurer aux vôtres serait le pire des maux
Il faut pourtant que je l’avoue, le minet me fait penser au minou.
Qu’il soit pussy ou cono il est notre bête noire préférée souvent malmené et mal léché.
Bien que ‘au jeu de liche, le jeu de mots existe, vous m’excuserez du peu licher ne veut-il pas dire lécher?
C’est un jeu que de mettre la main à la patte, pour qu’il soit satisfait et apparaisse le seul moyen de le contenter.
Souffrez que ce texte un tantinet libertin ne transporte pas le lecture anodin vers un univers, disons coquin.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE