«

»

Nov 14 2019

Imprimer ce Article

Le duvet de mes mollets Anne Marie

Soyeux duvet de mes mollets

Je te dois bien quelques couplets.

C’est une question de saison

Qu’à chaque chute des feuilles,

Quand disparaissent les écueils

Revient la pousse du gazon.

Ce sont collants et pantalons,

Les opacités couvrantes

Qui redonnent bien des raisons

Aux fourrures isolantes.

 

Mais faut-il que cette barbe

Parsemant mes jolis mollets

Soit une si horrible plaie

Que tous les mâles m’en gardent

Une rancune si affreuse

Que l’on me traite de gueuse ?

Si vous saviez comme ça saoule !

On a un monde qui s’écroule

Et pourtant, même les hommes

Se pèlent toute la pomme.

 

Et moi qui aime tant les poils

Imaginé mon désarroi

Quand monsieur quitte son voile

Et est polit comme du bois !

Sommes- nous fais de papier glacé

A gommer nos aspérités ?

Allons ! De l’animalité !

Au diable tous les imberbes

Laissons la place au tout herbe

Et parlons authenticité

3+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-duvet-de-mes-mollets-anne-marie/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Anne MarieBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

Merci, pour le partage de ce cri du coeur, d’une sincérité bordée d’authenticité !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE