«

»

Juin 19 2017

Imprimer ce Article

Le désastre – Plume Rebelle

LE DÉSASTRE….
c’est une idée dans la pensée
entre le futur et le passé
sans appas un prison a volonté
juste une idée…
le vent mugissait …
.la pluie le froid rigoureux
les murs et plafond qui pleuraient
le nettoyage …le lavage spontané des ruelles
la calomnie de nature peu calé
amène le pégase en flambeaux successifs
pluie …orage….froid rigoureux
j’ai espérée que l’idée a disparus
dans l’enfer d’oublie…..
en me laissant tranquille…
sans déchirer mes nuits…
pour une idée…
j’ai quittée mon refuge…
en échange résidence douloureuse…
sur des frontières sombre et le nerprun piquant
dans le monde de solitude éternel..
des villes sans lumière …le silence douloureux..
sans patrie ….
je recouvre le ciel…..
les plantes rampantes sont mon lit
en broutons les souffrances…
l’humiliation et l’indignité….
pour une idée…..
sans contrôler mes pas….au fond d’une rue
j’ai abandonnée mes roses et mes chats…
au hasard……
comme les feuilles d’automne…
moi ….j’ai rien fait que rester spectatrice…
sans volonté applaudissant mon échec….
sans réaction que des sensations de peine
mes stupides larmes interrompant ma parole
pour une idée….
mes beaux chats entre les mains de mes ennemies…
sans défense…..
dans un marché je les ai conduit au grand marché
a vendre sans prix…..
inconditionnel entre les mains de commerçant rasoir
j’ai tirée mes faiblesses ;
d’une réaction des deux pas
a mon chemin des passagers …
de témoignage incompris…
jugeant par escroc rie….
les comparses de film d’injustice
éditer par la société….
des insultes…..des craches…..méprises ….vulgarité..
ce qui tranche mon âme ….les petites regardes
sans un mot…
j’ai découpée mon corps en morceaux
partager sans pitié…a gauche et a droite…
en supportant le vide sans âme …sans cœur..
la foret de nerprun nocturne….de l’ herbes sauvages
pour une idée ;j’ai acceptée la transformation

About plume rebelle

JE SUIS née Fes MAROC , mes études aussi titulaire d'un diplôme technique en confection " styliste; modéliste" ;peintre aussi.J 'ai passé 23 ans a ma ville natale ,le reste a Sefrou dans le monde de mariage et enfants,la ou j'ai passée 21 ans dans la souffrance ,d'une relation entre maître et son esclave ainsi que les jougs matériel et les ténèbres du monde interdit ce qui me pousse de respirer a travers mes mots.voila ma vie en quelque ligne;le derniers trajet de ma vie c'est Mekness..

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-desastre-par-khadija-elbahar/

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le désastre – Plume Rebelle"

Me notifier pour :
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Georges Roda-Gir
Membre

Bonjour
Je trouve votre poème très émouvant,emprunt d’une profonde sensibilité.C’est un regard sur vous-même très intense.Peu de personne savent le faire.Cet exercice poétique est superbe!!!! Merci pour ce partage.

Oliver Delabre - (Delloly)
Modérateur

Khadija merci pour le partage de votre ressenti
(cependant, je vous conseille de le reprendre pour en corriger les quelques
fautes… Cela permettrait une lecture plus continue ! Sur ce site, l’aide existe)

merci pour ce courage de vous être exprimée !

Oliver

wpDiscuz