«

»

Jan 12 2019

Imprimer ce Article

Le Chagrin…-Jeanine Chatelain

Le chagrin de Christian Schloe, peintre”

Le Chagrin.

Y a t’il une réponse au chagrin,
Quand on s’adresse à des sourds,
Qui font venir des femmes de rien,
Dans la maison d’un seul amour,

Pas de vains discours, et pas de mots,
Pas de pleurs, au dessus de la douleur,
On continue à porter notre fardeau,
D’avoir cru un jour au vrai bonheur .

Coeur brisé, par la pointe d’une épée,
D’une passante rencontrée en chemin,
Photographie sur un mur accrochée,
Où la vulgarité, vient chasser le divin,

Alors, l’ âme se pose mille questions,
Et l’on se sent trahi dans toute sa chair,
Quand nous vivions l’amour passion,
Dans tous les jardins bleus de l’Univers,

Qu’as tu fait de moi, l’amour est bafoué,
Images dures, éclaboussant mon visage
Sans aucune pudeur, le silence pour hurler,
Et toi qui me trahis et me parle mariage.

**

©Jeanine Chatelain, le 12 janvier 2019.

” Il lui dit ” c’est toi que j’aime”,
Il lui dit ” épouse -moi”,
Et il en fait venir une autre chez lui.

3+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-chagrin-jeanine-chatelain/

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
louveSimone GibertJeanine Chatelain (Belle des Bois)Christian SatgéDidier3d Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
louve
Membre
louve

Bonjour Jeanine,
les traitres finiront par trahir eux-même- bises – Louve

Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Un poème très émouvant, je vous remercie Jeanine ! Une fois de plus, je constate que de la douleur naissent les plus beaux poèmes … Sans vouloir dire que votre écrit est autobiographique.

Christian Satgé
Membre

Une histoire personnelle (peut-être) que beaucoup peuvent trouver éternelle. C’est cela l’art des poètes et des poétesses et c’est là la force te la beauté de votre œuvre, Belle des Bois. Bravo et merci pour ce touchant partage…

Didier3d
Membre
Didier3d

Parfois un poème devient histoire… et à la fin de la lecture on se retrouve touché … très beau

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE