«

»

Juil 30 2017

Imprimer ce Article

Le Bleu de l’été – Jeanine Chatelain

 

Le Bleu de l’été.

 

Dans l’éther bleuté de l’été
Volent les oiseaux , entre ciel et terre ,
Ils portent dans leurs ailes déployées ,
Toute la poésie d’un rayon de lumière ,

Leur chant est une envolée de notes de musique,
Qui achève la symphonie des non dits de l’amour ,
Et porte les mots bleus , dans un silence magique,
Aux amants séparés , prisonniers dans leur tour ,

Dans les vagues bleues de la marée du coeur ,
L’écume blanche met un voile de douceur
Aux vagues déferlantes des lames assassines ,
Et caresse les âmes d’une douceur divine ,

Belle est la mer qui s’échoue sur le sable ,
Et fait valser les gouttelettes cristallines ,
Qui scintillent au soleil de la plage ,
Saphirs bleutés , et blanches opalines ,

Dans l’ éther bleuté de ce jour ,
Dansent les papillons de l’amour,
Elle pense à lui , il pense à elle ,
Comme les fleurs sont aux abeilles ,

Il n’y a pas de distance entre deux coeurs ,
Et pas de citadelle infranchissable,
L’étendard de l’amour a posé sa couleur
Dans le bleu de l’été du céleste oriflamme .

 

Jeanine Chatelain           le 30 Juillet 2017

 

” Et c’est moi qui regarde 
Dans tes yeux où s’attarde 
Cet amour qui nous garde 
Le bleu de l’été ” “extrait de la chanson  Le Bleu de l’été”

( Tableaux de Marc Chagall )

 

0

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-bleu-de-l-ete-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :