«

»

Mar 31 2016

Imprimer ce Article

L’Au-Revoir – Delloly

aurevoir2

“C’est l’histoire d’un WE à Pornic, pour que l’Océan
émerveille encore une fois, cette mère merveille
ayant eu 13enfants, avant son départ
fin septembre11 pour un Paris de son enfance;

où elle partit ailée, hélas le 28nov11 ” merci !

 Ô, face à l’océan, sous une mélodie
Fredonnée tendrement en rive lointaine
Benjamine rêvait doux sourire d’enfance
Préservé en son coeur, jamais en oubliance.

Bien sûr, nombreux croyaient que délires d’absence
La tutoyaient Reine en l’esprit d’autre sens
Pour raison obscure visitant parodie ;
Folle inquiétude d’une pensée fontaine.

Marie tendit sa main vers la douce compagne
Qui l’aidait à vivre depuis des mois savane
Où de juste bonté jamais ne mettait feux
À ses moments de Vie où tout parait schtroumpfeux.

Réajustant chapeau, murmura quelque mot
En chaise roulante, se laissant promener
Telle une princesse, d’un amour rayonnant
Observant la plage d’un sable pianissimo,
Rappelant Plougastel d’un souvenir d’enfant
Où elle aimait jouer de rires bourdonnant.

Y admirer bambins courir, crier, jouer
Fascinait son amour, leur tendant ce regard
Vert suspendant le Temps : tous offrant un sourire
S’approchant timides : les gorges se nouaient,
L’océan se pavanait : grandes vagues d’art
Auprès de mamans du désir de la chérir.

Posant douce tête sur l’épaule d’enfance,
Elle l’entoura d’un bras, son petit Prince aimé
Assis sur le sable, où Gent les observait
Les yeux embués, salés d’une nitescence ;
Tous deux en connaissaient raison du parfumé ;
La vieillesse ennemie de l’Amour à sauver ;
Nombreux prirent photos du trio au soleil
Tel hommage beauté d’une femme merveille.

 

Oli© L’Au-Revoir

©(P)-30/08/11 à Ma Créatrice (12p)

1+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lau-revoir-oliver-delabre/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
DellolyChanTal-COliver Delabre - (Delloly)ChantalCOasisArt Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Je redécouvre ce merveilleux poème,
avec la même émotion à imaginer la scène
au bord de l’Océan….
Tellement tendre et si beau.
Merci Oli pour ce partage touchant.
Bises

Chantal

ChantalC
Modérateur
ChantalC

Tellement émouvant et si beau…
Chaque mot dit l’Amour immense pour cette Mère Merveille…
Heureuse en ce week-end au bord de l’Océan
Merci infiniment Olivier
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE