«

»

Jan 21 2020

Imprimer ce Article

L’arc de la pensée – Banshee

Madame,

Tu me picotes. Comme une flèche sur l’arc de la pensée.

Dans un coin une rose fanée.

Il est tard je ferais mieux de rentrer chez moi croquer du chocolat. Mais tu me picotes et je me pochette surprise.

Pourquoi tu me fais des misères comme un ulcère ?

J’avance lentement pour ne pas me faire transpercer.

Que veux-tu de moi femme feu femme oiseau ?

Résister à ton pouvoir impossible comme le rubiks cube

Quand j’avais cinq ans.

Tu vas me manger.

Ton sourire une flèche affutée et tes grandes canines blanches

Je ne pense qu’à toi souvenirs dans mon lit endormie

En rêve caniculaire.

Tu phosphorescentes guitare et marches dans les rues

Paupières fermées. Quand tu transcendances

Je ne peux pas lutter verres fumés.

Au cœur de la nuit tu m’attires à ton repaire carnassier

Et tu me menthes religieuse.

Bien à vous,

©Banshee Queen

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/larc-de-la-pensee-banshee/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :