«

»

Fév 17 2019

Imprimer ce Article

Lâchetés – Anne Marie

Les petites baudruches

Qu’on lâche, tel des pets

Nauséeux, un soufflet

Souffreteux dans la ruche

Des papillons de honte,

Voilés et s’envolant,

Qui montent, qui montent

Loin derrière, pas devant.

Les miroirs sont opaques

Pour mon cœur conscience,

Ma fierté dans les flaques

Des courages déficients.

 

Rien dit, rien fait, rien vu…

L’aigreur du remord,

Les deux pieds dans le jus

Et le regret qui mord…

Nos vies confortables

Nous ont rendu peureux,

Les mains sur la table

Nous nous fermons les yeux.

Volonté mauvaise,

La crainte et le malaise,

Qu’on ouvre les portes !!

Qu’on ouvre les portes…

 

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lachetes-anne-marie/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE