«

»

Sep 25 2019

Imprimer ce Article

la vipère et le poète – Georges Cambon

LA VIPÈRE ET LE POÈTE

-Je souffle et souffre jusqu’au prochain soupir
Car mon esprit plus que mon âme se méprend!
Qui me sourit? Je semble conquise, je conspire!
Cet autre moi, cette clarté obscur me surprend!-

-Née de mon ivresse, tu jettes sur ma cécité
l’hydre de la lune en habits de cérémonie!
Solitaire, sauvage, je perd toute lucidité
Dans une lutte où ma douleur est ton nid!

Tu rampes, tu rampes tel un mécène obsédé.
Tu vis dans le déni, quand ton corps se repose,
Baigné d’amour et de sève à l’éveil d’une rose,
Toi si gracile et souple prête à me posséder!

Non! Frileuse, tu seras encore un air ancien!
L’ aube est souterraine sous la voûte éthérée,
Danseuse aérienne sur le piano du musicien,
Tu fugues dans la mer comme un marin pleuré!-

 

©Georges Cambon

2+

Ancien libraire, j'aime la poésie et la politique d'où mes choix, parfois, de textes engagés! Mes poètes préférés sont Aragon, Verlaine, Mallarmé et Valéry!

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-vipere-et-le-poete-georges-cambon/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE