«

»

Avr 01 2017

Imprimer ce Article

La tristesse d’Ovide – Christian Satgé

Petite fable affable
 
Rides au front, cheveu rare et blanc, fatigue
Dans le corps, lassitude d’âme, lenteur
Du geste, trous d’une mémoire qui gigue,…
Ovide a vieilli, loin de sa garrigue.
 
Il soupire à qui veut encore l’entendre :
« César, hier, s’est déchaîné contre moi.
Tel un démon dément, depuis des mois
Et des années, il m’exile. il n’est pas tendre
Avec qui le blesse ou qui le contrarie :
Qui peut me dire s’il est debout, encore,
Le verger que ces mains, que rien ne dore,
Ont planté mais n’ont pu, j’en suis fort marri,
Y cueillir de fruits ?!… Ici rien ne pousse,
Hors le vent qui mouille aux larmes mes couplets. 
Mais les pleurs, dis-moi, soulagent-ils les plaies ? »
 
Quoique ledit César soit un foudre de guerre,
Il n’aimait que les mots de serviles auteurs,
De préférence courtisans prosateurs,
Car, de toujours, les choses ne changeant guère,
 
Les puissants de ce bas monde apprécient 
Toute œuvre à leur gloire, ici ou sur le Tibre,
L’hommage de l’écrit sauvant de l’oubli,
Mais haïssent les poètes… gens trop libres !
 
© Christian Satgé – février 2016
0

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-tristesse-dovide-christian-stagne/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéIRIS 1950 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
IRIS 1950
Membre
IRIS 1950

Bravo à vous pour ce bel écrit qui sort des sentiers battus. Belle fin de journée. IRIS

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE