«

»

Oct 05 2019

Imprimer ce Article

La solitaire – Simone Gibert –

peinture S.Gibert

 

La plage s’étend au loin,

Blanchie par le soleil,

Il n’est aucun témoin

D’un instant sans pareil.

 

Les eaux de l’océan

Caressent le sable,

Qui, sous les pas, mouvant,

Devient impalpable.

 

Cette solitude

Sentie à fleur de peau,

Dans sa plénitude

La femme entre dans l’eau.

 

Cheveux aux épaules,

Elle semble rêver,

Et la brise frôle

Son vêtement léger,

 

D’un geste féminin,

En le serrant devant

De ses bras, de ses mains,

Quel tableau émouvant !

 

Sable fin, la plage

Au soleil se dore,

Ciel sans nuages,

Cette chaleur endort.

 

Les vagues moutonnent

Puis se perdent dans l’eau,

La rive s’étonne

De ce frais renouveau.

5+

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-solitaire-simone-gibert/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Philippe X Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Fraîcheur et promesse d’un émoi de la vague caressante….cachez se tsunami des sens que je ne saurais prévoir.
Félicitations

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE