«

»

Août 07 2019

Imprimer ce Article

La rêveuse -Eric de La Brume

Illustration : Nath Nlk
Texte : Eric de La Brume
Le 31 mai 2019

On m’appelait la rêveuse,
et d’ailleurs, malgré mon âge,
je pense l’être toujours,
un peu restée.

J’aimas m’enfermer dans ma chambre,
sous une tente où je dormais,
une natte,
à même le sol.

Lire des histoires fantastiques,
en compagnie de mon chien,
m’évader de ce monde,
qui parfois me semblait si terre-à-terre.

Me retrouver, dans l’imaginaire,
en faire pour un moment,
ma réalité et m’y promener,
comme si j’étais chez moi.

On m’appelait la rêveuse,
parfois à l’école,
on se demandait pourquoi,
j’avais ce regard qui semblait ailleurs.

Je voyageais dans mon monde,
voyais des choses étranges,
vers lesquelles mes lectures,
me conduisaient.

Des hommes et femmes à l’allure déconcertante,
que jamais dans notre monde,
on ne rencontrait,
des animaux aux formes infinies.

De petite fille bien sage,
je devenais fée,
et de ma baguette magique,
transformait les choses à mon gré.

Les hommes-trompettes,
me faisaient la fête,
et des éléphants roses,
sonnaient le cor.

Le soir, couchée sur le sol,
mon chien à mes côtés,
pendant un moment,
mes lecture m’emmenaient ailleurs.
 
Jusqu’au moment,
où un cri en bas de l’escalier,
me ramenait à la réalité.
il était temps d’aller manger.

On m’appelait la rêveuse,
et je crois malgré mon âge,
l’être toujours un peu restée,
ai gardé cette âme d’enfant.

Car le rêve et l’illusion,
font partie de la magie de la vie,
nous aident à vivre, et mettre un peu de couleur,
quand le ciel s’assombrit.

0

Bonjour et bienvenue dans mon monde! Ce que vous aller trouver ici, je ne sais pas exactement comment on peut le qualifier. Je pense que ce sont des textes qui expriment un ressenti et qu'on peut qualifier de textes poétiques et c'est pourquoi j'ai choisi cette rubrique. Ce sont des mots et des phrases jetés au hasard, de manière éparse et automatique que je cherche par après à agencer,et à leur donner un sens et une couleur. La poésie, pour moi, c'est l'expression de l'âme, un peu comme si on se noyait dans son propre regard et c'est ce regard que je tiens à vous partager..

Si vous désirez voir l’entièreté de mes textes, vous pouvez toujours vous rendre sur mon site officiel

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-reveuse-eric-de-la-brume/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :