«

»

Déc 16 2019

Imprimer ce Article

La passion couve- Fattoum Abidi

La passion couve,

 La silhouette

 De la dignité

Se confie  en amour.

 

L’émotion

Communique  son glamour,

Brille libre,

Comme une étoile elle éclaire.

 

Le temps bave la souffrance,

Entassées dans la mémoire

Humaine les haines

Dérangent les nobles âmes.

 

Zut ! Les ombres mafieuses

Perdent leurs temps,

Elles sèment le mal dans des sillons

Illusoires.

 

Les lèvres se plissent

Écrasent un sourire jaune,

La tristesse  s’habille

De sa robe mystique.

 

La plume se rebelle,

L’encre griffonne

D’un siècle indécis

Et incompris, prie le coq de l’aube.

 

© Fattoum Abidi

15.12.2019.

5+

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-passion-couve-fattoum-abidi/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiKhadija Elbahar (plume de marin)Brahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Khadija Elbahar (plume de marin)
Membre
Khadija Elbahar (plume de marin)

Bonjour chère amie ,c’est très beau et plus que vrai.

0
Brahim Boumedien
Membre

Espérons que le chant du coq incitera les prieurs à demander à celui qui est au ciel de nous préserver de tous les maux ! Merci, chère amie, pour ce partage digne d’éloges !

0