«

»

Nov 02 2019

Imprimer ce Article

La niche – Sara Diluna

Assise sur une marche à moitié dégradée par le temps, le froid et l’humidité, elle découpa une tranche de pain et offrit quelques miettes aux oiseaux qui avaient très faim.
Ensuite, elle mit son capuchon pointu car le froid glacial annonçait déjà qu’il était quatre heures de l’après-midi et elle prit le chemin de traverse qui la conduirait près du puits à côté duquel elle logeait.
Dépourvue de chambre à coucher et de lit, elle dormait le soir dans une niche en pierres grises.
Heureusement elle n’était pas de corpulence forte.
Le matin, au petit réveil, elle irait rendre visite à la vieille dame qui, à moitié sourde, ne comprenait quasi plus rien de ce qu’on lui disait.

3+

Auteure belgo italienne, j'écris et je chante à la guitare depuis l'âge de mes quinze ans.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-niche-sara-diluna/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Antoine CouetBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Antoine Couet
Membre
Antoine Couet

On sent le froid mordant dans cette publication virtuose.

Brahim Boumedien
Membre

Merci, pour le partage de ce texte exprimant des images, des moments, des souvenirs qui restent et qui marquent !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE