«

»

Nov 20 2018

Imprimer ce Article

La mort d’Homère – Luc Harache

Homère, as-tu gravi les marches Olympiennes

Le jour où ta grande âme a pris son dernier vol,

Les dieux t’ont-ils ouvert leur porte surhumaine

Pour avoir toute ta vie transmis leur parole ?

 

Ont-ils donné pour toi un repas fantastique

Fait de miels plus subtils que notre confiture

Et d’ambroisie, régal aux vertus mirifiques ?

Leur as-tu raconté ta terrestre aventure ?

 

A ton air exalté, le regard des déesses

S’est-il posé sur toi, attendri et sublime,

As-tu goûté le sel savant de leurs caresses,

Toi qui fus toujours seul à déclamer ta rime ?

 

Et parmi ces parfums, et parmi ces délices,

Toi qui chantas l’orgueil de la paisible Ithaque,

Ton regard extatique a-t-il croisé Ulysse,

As-tu pleuré d’amour en voyant Télémaque ?

 

Homère, entendras-tu ma voix qui t’interpelle,

Moi qui suis prisonnier d’une pauvre existence ?

En tout cas, quand je cherche une oreille immortelle,

O poète éternel ! C’est à toi que je pense !

 

©Extrait de mon premier recueil de poèmes “Les anges”,

publié chez Chloé des Lys : http://www.editionschloedeslys.be

1+

A 16 ans, je compose mon premier poème solide, « L’Ange ». Bachelier en 1983, je travaille actuellement aux Finances Publiques . Je suis l’auteur de trois florilèges :
« Les anges » édité chez Chloé des Lys (primé deux fois) ; « Le miraculé » aussi édité chez Chloé des Lys ; le dernier vient d’être publié par Chloé des Lys (prix Louis Bouilhet 2017). Le tout forme la trilogie sincère de ma vie sublimée . On peut se procurer les trois ouvrages, pour un prix modique, à l’adresse : http://www.editionschloedeslys.be

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-mort-dhomere-luc-harache/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE