«

»

Déc 08 2019

Imprimer ce Article

La Matrice de la lumière – Fattoum Abidi

La matrice de la  lumière

Enfante un frisson d’amour,

La vibration vole, traverse, sème

Le bonheur,  mets-toi debout cœur d’honneur.

 

La matrice de la  lumière

Froisse les pleurs des maux,

Oublie les tristes mots,

Avale le silence saignant.

 

La mort emporte les rebelles,

Étrangle la voix de la justice,

Le corps du néant

Colonise la liberté des gens.

 

Un bouquet de lumière

Sa silhouette fait un effort

Panse ses plaies douloureuses,

Réfute la souffrance intruse.

 

© Fattoum Abidi

7.12.2019.

6+

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-matrice-de-la-lumiere-fattoum-abidi/

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
DellolyFattoum AbidiOberLenonPatricia SaccaggiBrahim Boumedien Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Delloly
Modérateur

Chère Fattoum
comme vous avez pu le constater, j’ai pris l’opportunité de remplacer
le mot “utérus”, peu poétique par “matrice” beaucoup plus adéquat avec vos mots
cordialement , belle fin d’année
Oliver

0
OberLenon
Membre
OberLenon

Un poème tout en clair/obscur. Très beau

0
Patricia Saccaggi
Membre
Patricia Saccaggi

“Le corps du néant
Colonise la liberté des gens.”
C’est fort !

0
Brahim Boumedien
Membre

Merci, Fattoum, pour le partage de cette lumière qui autour de nous, éclaire !

0