«

»

Avr 15 2019

Imprimer ce Article

La forêt de ses peurs – Karine Marie

La forêt de ses peurs.

Tout était obscur derrière sa maison, de grands arbres se dressaient et formaient une forêt dense et hostile. Elle avait depuis toujours eu peur de ce lieu propice aux cauchemars puis aux mauvais songes.
Parfois la nuit, elle rêvait qu’elle courait au fond de la forêt, perdue, apeurée, les branchages craquant sous ses pieds. Puis bientôt une chouette hululait…, Ici, à droite, un animal courait… Elle fuyait cherchant la sortie, et se réveillait subitement, brûlante de fièvre, oui vraiment cette forêt abreuvait toutes ses peurs.

Des années après, plus âgée, plus aguerrie, elle affrontait quelques fois ce lieu. Elle choisissait les journées ensoleillées, accompagnée de son chien, elle découvrait cette végétation différemment, toujours aussi vivante et moins hostile. Elle la trouvait belle parfois lorsque le soleil filtrait la canopée pour poser ses rayons tièdes dans la clairière.

Cette clairière était l’endroit féerique de la forêt car chaque année, elle se tapissait de milliers de jacinthes sauvages, et de boutons d’or clairsemés.
Avec son chien, elle parcourait les sentiers, jouait et aimait cueillir les petites fraises des bois qu’elle découvrait au hasard de ses avancées.
Elle apprenait à reconnaître les champignons, certains l’étonnaient, d’autres l’amusaient.

Bientôt elle ne fit plus de cauchemars, elle avait apprivoisé ses angoisses.
Elle prenait plaisir à s’installer sur une chaise pliante et pendant des heures, dessinait les couleurs verdoyantes sur un châssis.
Les oiseaux aux chants mélodieux, l’encourageaient et l’aidaient à créer.

De fil en aiguille, maitrisant l’art de la peinture, elle put proposer des expositions autour ses œuvres impressionnistes.
Elle était fière, elle était belle d’un sourire franc, de ceux qui savent découvrir l’indicible,
Cette personne je l’épousais, elle devint l’artiste de mes nuits, le soleil de mes jours.
Depuis, nos nuits furent emplies de rêves de paysages féeriques. Cette forêt devenait la source de nos plus belles joies.

KM (3 mars 2019)

6+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-foret-de-ses-peurs-karine-marie/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Karine MarieBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour Karine j’ai pris un grand plaisir à te découvrir et te lire