«

»

Mar 18 2019

Imprimer ce Article

La fille de la grenouille qui… – Christian Satgé

Petite fable affable après La grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf

 

Dame Grenouille fit un veuf
Quand la sotte voulut et ce, vaille
Que vaille, se grossir autant que le vieux boeuf.

 

Le pauvre, s’entend, éleva seul à la baille,
Leur fille comme ferait un censeur
Disant : « Jeune a besoin d’un fesseur
Quand, ne manquant pas d’air, ell’ coince bulle encore !

– Nenni !

            – Que fais-tu donc ?

                                                 – Je m’éclate !

                                                                             – Halte-là !
Vous me reprochez tout ! » Pour être moins accore,
Il narra à cette diva
La si peu sage vie, et la mort, au passage,
De sa mère… qu’elle imita comme une sœur !

 

Il faut toujours du Livre dévideur
De souvenirs sauter des pages !

 

© Christian Satgé – janvier 2017

4+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-fille-de-la-grenouille-qui-christian-satge/

7
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Philippe XChristian SatgéBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

.”.Sauter les pages ” vous en avez de bonnes, encore eut-il fallu qu’ils soient mignons ces menins,porteraient-ils boucles d’oreille, de la dentelle et de grandes fraises empesées, ils ont pour paire du royaume un horrible crapaud et pour ” géniteuse” une grenouille un rien emmerdeuse,
En tombant dans la marre, ils furent trempés car la baille adhère.

Béatrice Montagnac
Membre

hé ben que c’est bien construit ce texte une fable qui coasse et par bleu madame éclate donc et puis toute petite je parlais aux grenouilles
Bises douce semaine l’ami

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE