«

»

Juin 17 2018

Imprimer ce Article

La fête des pères – Philippe X

 

  Elles n’ont que ce mot à la bouche : fête des pères, c’est barbant à la fin…

  J’ai bien envie de leur refiler la patate chaude…encore faut-il bien sur qu’elles aient eu l’idée d’accepter de porter cette patate…j’ai l’impression que ces dames confondent «fête des pères»  et «faites des pères ».

  J’irais même plus avant dans cette croisade portée par des féministe bien décidées à flinguer le jeune père dont les cornes commencent à pousser, elles envisagent une fête des «défaites des pères»absents du champ de bataille qu’était devenue leur vie maritale.

  Ce divorce pourrait s’intituler «la défaite des paires»….encore fallait-il que ces messieurs en aient une belle paire et s’en servent à bon escient, je vous l’accorde, avec comme toile de fond la victoire de « la » torero à qui sera accordée la queue et les oreilles du perdant.

  A ce sujet il est dit «que la femme du torero dormira ce soir sur ses 2 oreilles » moi je lui conseille de prendre un oreiller, plus confortable.

  Mais une réplique cinglante aurait pu fuser sur un ton grivois «et votre belle paire à vous» à quoi la destiniez-vous…. sinon à allaiter ….et si ce n’était pas le cas, à qui servirait-elle ?

  Car nous voici bien au cœur de l’histoire c’est bien madame qui me fera père (ouf tiré par les cheveux mais réaliste).

  Le ton de cet échange n’est pas de fustiger la femme et l’homme qui se sentent à l’aise au moment de leurs rapports, mais de vous faire prendre conscience que dans l’expression « faites des pères » c’est à vous mesdames qu’incombe (et c’est un comble) la lourde tache de faire de nous des pères.

  Sans femmes il ne pourrait y avoir de père. Voilà une logique désarmante que bien des «pas satisfaits» n’acceptent pas. (comment rester courtois, polis, publiable, acceptable comme voisin de table et fréquentable à table sans emprunter une expression trivial : mal baisée ..veuillez me pardonner..mais en ma compagnie en serait-il été autrement ?).

  Le «do it your self» ou faites-le vous-même me semble revenir en pointe…. serait-on jamais si bien servi que par soi-même ? J’ai bien l’impression , mais de là à se faire faire un petit dans le dos !

  Ne plus avoir recours aux lois de Dame Nature et à ses logiques «la création et la conception d’un enfant” que les petits accotés de la vie transforment en « patate chaude » :

  • biberons de nuit (je suis pour l’allaitement maternel…  au moins je peux dormir),
  • les rendez-vous scolaires ( que font ces fainéants d’enseignants  pendant que je m’en lave les mains de l’éducation de ma patate),
  • les premières peines de cœur (vas y mon fils, montre leur qui c’est le mâle, et y’ a pas de mal à se faire du bien),

  Et bien d’autres aspects de la vie de votre futur héritier, que des péripéties, des occasions à voir blanchir vos tempes, à voire poindre un jour naissant où il ne sera pas présent à vos cotés, à entendre en cas de catastrophe « qu’il est bien le portrait de son père »… et la faute à qui…. je vous le demande, à sa mère !

  Alors si d’aventure dans quelques heures vous allez souhaiter « bonne fête des pères » n’oubliez pas que derrière chaque grand homme se tient une femme.

Se passer de l’expérience des aînés.

*

©Philippe X – 17/06/2018

 

3+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-fete-des-peres-philippe-x/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
LOUPZENFattoum AbidiChanTal-CPhilippe Xmichèle Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Philippe très beau et touchant texte
Douce nuit
mes amitiés
Fattoum.

LOUPZEN
Invité
LOUPZEN

La femme éternel tourment arrivera t elle un jour à ne plus être le sujet principal de nos discussions?..autant dire que la terre ne serait plus ronde….

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

J’aime ce texte qui me touche car derrière l’humour provocateur sur ce sujet, on ressent
les valeurs vraies de l’amour ….. dans tout ce qu’il a de beau et de sincère,
de naturel, l’amour qui existe chaque jour !… Mère, Père, enfant… indissociables…
Fête des Pères, fête des Mères… c’est tous les jours, toute l’année…Merci Philippe
Amités

Chantal

michèle
Invité
michèle

Euh, pas concernée, mais j’ai lu mieux sur cette page. Le temps qui fuit trop vite, le rappel de ce jour par une progéniture ou/et une compagne attentive la veille de ce jour choc ? J’attendais sur un sujet aussi grave (hi hi) un pamphlet bien documenté, qui serait passé par des méandres pittoresques et inconnues. Quelque chose qui aurait vilipendé le côté exclusivement commercial de ce jour jubilatoire, même si secrètement attendu pour de bonnes raisons, j’en suis bien persuadée. Je dois donc suppléer à ce vide sidéral (je fais comme toi). “En France, c’est le fabricant de briquets… Lire la suite »

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE