«

»

Déc 10 2018

Imprimer ce Article

La Femme Sauvage – Philippe X

    Divagations et vagabondages après la lecture de l’œuvre de Clarissa PINKOLA-ESTE.

   « La Femme Sauvage archétypale est la patronne de celles qui peignent, sculptent, dansent, pensent, prient, cherchent, trouvent . Elle est absolument essentielle à la santé de l’âme et de l’esprit des femmes. »

   C’est ce que l’écrivain PINKOLA-ESTE nomme  à juste titre : 

LA FEMME SAUVAGE

   Elle est souvent appelée « La Femme qui court avec les Loups »

   J’ai dans ma vie une femme qui court avec le Loup, trop orgueilleux pour songer un instant qu’elle ait partagé la course avec un autre Loup.

   Pour bien comprendre le sens de ce texte, ne nous méprenons pas sur l’appellation sulfureuse de femme sauvage.

   Arrêtez de gamberger en échafaudant des scénarios pas possibles que seul le cerveau d’un humain sente le plaisir de faire.

   Cette femme n’échappe pas à ce terrible destin qui est de sacrifier sa force créatrice pour ne se préoccuper que des autres.
   Elle se tue à petit feu dans des tâches inutiles, répétitives, c’est une malédiction qui la suit, transmise de générations en procréations.

   J’ai assisté impuissant à la « non-naissance » de ces femmes sous quelques cieux, trop embourbées dans le monde gluant d’un ou d’une autre, asservie et avilie dans des taches subalternes parce que c’est une question de tradition.
   J’ai trop vu dans mon entourage, des femmes qui auraient dû courir avec les Loups, mais qui,  au nom du sacro-saint serment de servitude appelé mariage, laissaient partir à l’appel du Loup, tous leurs rêves et leurs espoirs d’être un jour « soi-même ».

   Parler de cette liberté commence à faire bouillir les neurones. Chercher à comprendre est-il le début de la Liberté, écouter et penser le début de la désobéissance ?

   Femme Libre ça veut dire quoi ?

La femme qui court avec et non après les Loups ( ne confondez pas!) n’a rien d’une féministe endiablée, ni d’une « femme libérée au lit mais, enchaînée aux autres »

   Ce détail est capital dans la compréhension de son univers.

   Elle court en compagnie des Loups solitaires ou en meute. Ses chevauchées initiatiques n’ont rien de réelles .

    L’aventure commence parfois au lever du lit, au fond d’une paire de pantoufles.

   Cette évasion n’a rien à voir avec un besoin d’assouvir des pulsions sexuelles hors-normes, ni le devoir de vengeance sur les hommes « parce que papa était un vicelard ».

   Vous avez tout faux si vous avez cette vision de la femme sauvage.

   La Femme Sauvage est votre plus vieil ancêtre. Elle est là en chacune de vous.

   Je suis particulièrement concerné par ce phénomène parce que la Femme sauvage se révèle et s’exprime par la création.

   Ce peut-être l’Art, mais aussi le jardinage, la cuisine, bref, toute activité où il y a le savoir-faire et le savoir être.
   

   C’est SON monde à elle, rien qu’à elle où elle est vraiment ELLE.

   Quand elle revient de ses verts pâturages, où pas un con ne l’a malmenée ni défiée, elle est ressourcée, transcendée, disponible à ceux qui l’entourent.

   Il ne faut pas lutter contre ce retour dans son monde, car il est vital.
   Trop de femmes se sacrifient parce qu’on attend trop d’elles, et parce qu’aussi, elles ne savent pas dire ” NON ! “

   Oui, mais en faisant cela, en n’oubliant d’être libre d’aller et de venir à votre guise, vous tuez vos forces créatrices, vous tuez qui vous êtes vraiment. Vous devenez votre propre regret.

   Pour aller à la rencontre de cette femme, ce fut un périple long et parfois douloureux, où mon bras a parfois failli et mon âme rougi.

   Il s’agit d’une initiation qui est longue et épuisante. Après avoir  compris qui était cette Femme sauvage, j’ai pu la ramener dans mes steppes en laissant une porte ouverte sur d’autres mondes où librement, elle s’en irait et parfois, je lui tiendrais compagnie dans ses courses folles.

    “Faire exister notre Femme sauvage, c’est parvenir à vivre dans le monde du dessus avec notre monde du dessous.      

   Il n’est pas question de rester sous la terre. Et lorsque l’on réapparaît, nous avons les capacités de différencier les gens et choses qui nous sont profitables, de celles qui ne le sont pas.
 

   Nous ne sommes plus de jeunes vierges effarouchées qui vont se faire avoir par le premier venu.
 

    Nous avons désormais le don de clairvoyance. (blog de SAM ELEON .OVERBLOG)

   Cette force qui l’a sauvée maintes fois est L’animus.

   C’ est la force masculine d’une femme, l’impulsion qui lui permet de concrétiser une idée.

   Vous, Femmes, n’ayez plus peur de hurler avec les loups, et de danser au clair de lune !

   Le Loup qui est un symbole, plus qu’un animal abonné à cinquante millions d’amis de Brigitte Bardot,  est tout indiqué de par sa nature et son style de vie pour « encourager » les chevauchées sauvages.

   Votre femme qui court avec les Loups sera en sécurité, cette dernière lui permettra d’approcher de très prés et sans se brûler, les possibilités et le potentiel qui lui ont été donnés de par sa naissance.

   Sans peurs, sans craintes, elle pourra exprimer en toute liberté le pourquoi elle est sur cette terre. Ne la jugez pas trop vite sur ses absences répétées, ses coups de folie (pour l’humain que nous sommes ) sa transformation flagrante au retour de ses coups de sang, un être nouveau se prépare à apparaître dans votre entourage… Quelle chance alors vous aurez !

   À moins qu’ en ayant réussi à donner naissance à cet être nouveau, vous ne soyez pas à la hauteur de ses exigences naturelles que sa nouvelle vie impose….. 

   Laissez-la exister en tant que telle, laissez-la s’exprimer, vous n’avez pas engagé un combat de cette envergure pour vous voir récompensé. 

Laissez cette FEMME SAUVAGE COURIR AVEC LES LOUPS… 

   ©Philippe X – 10/12/2018

5+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-femme-sauvage-philippe-x/

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Philippe XChristian SatgéAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Je reviens..
Oui qui court avec les loups et non pas après…..
mais parfois, les pantoufles prennent une autre forme et la femme loup s’évade dans pleins de directions bien réelles
montant sur les toits avec la meute, criant à la lune..
indomptable..
bien bel écrit..

Christian Satgé
Membre

Un bon compte-rendu qui donne envie de lire te d’aller plus loin… avec es loups comme avec leurs compagnes. Amicalement…

Anne Cailloux
Membre

Très bonne réflexion…
Moi, bien envie de danser sous la pluie avec les loups.
Bien envie de parler avec l’alpha…
Texte qui donne à réflexion.
Je reviendrais donc le lire , encore plusieurs fois. Il me faut cela parfois
Anne

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE